Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Comment financer un rachat de parts sociales ?

Mathieu Marechal
par Mathieu Marechal Publié le 24 avril 20244 min. de lect

Le rachat de parts sociales vous permettra de consolider votre position au sein du capital social de votre entreprise. Que vous souhaitiez racheter les parts sociales d’un·e associé·e sur le départ ou acheter des parts sociales pour entrer au capital, vous devez tout d’abord réfléchir au moyen de financer votre projet de rachat de parts sociales ! 💸

Sommaire
Les différents montages financiers possibles
financement-rachat-part-sociale

Les différents montages financiers possibles

Pour financer un rachat de parts sociales, vous avez 3 possibilités majeures :

  1. utiliser ses fonds propres ; 

  2. emprunter auprès d’une banque ;

  3. combiner ces deux possibilités.

Le choix du financement dépend de la structure de l'entreprise, du montant de l'opération et de votre capacité financière. Décryptons ces trois options !

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Nos ressources pour vous aider dans votre quotidien d'entrepreneur·e.

C'est parti !

1. Utiliser ses fonds propres

Le recours à vos fonds propres (c’est-à-dire de votre apport personnel), au lieu de faire appel à un financement externe, est l'une des options de financement possibles, même s’il est assez rare d’y recourir.

Les avantages de l'utilisation de ses fonds propres

Voici les avantages de cette pratique : 

  • absence d'intérêts ou de frais associés à un financement externe ;

  • contrôle total sur le processus de rachat de parts sociales, sans avoir à tenir compte des exigences ou des conditions imposées par les prêteurs ;

  • possibilité d’ajuster le calendrier de paiement selon vos besoins et votre situation financière.

Les inconvénients de l'utilisation de ses fonds propres

L'utilisation de fonds propres peut cependant présenter quelques inconvénients : 

  • épuisement de vos ressources financières ;

  • risque d'investissement élevé ;

  • limitation de votre capacité d'emprunt, à court et à moyen terme ;

  • impossibilité de diversifier votre portefeuille d'investissement.

2. Emprunter auprès d’une banque

Vous pouvez aussi choisir de solliciter une banque ou un organisme de crédit pour obtenir un prêt professionnel, destiné à financer le rachat de parts sociales. 

Le taux d’intérêt du prêt sera déterminé en fonction des garanties que vous apportez et de votre capacité à rembourser le prêt. Mais pour pouvoir emprunter auprès d’une banque, vous devez investir un apport personnel généralement compris entre 20 et 30 %.

La banque va analyser votre projet de rachat de parts sociales en détail, en prenant en compte la santé financière et économique de la société et votre montage financier.

🏦

Le prêt bancaire est une option courante pour financer le rachat de parts sociales. Les banques peuvent vous fournir un prêt à court terme ou à long terme. 

Les avantages du prêt bancaire

Ce mode de financement présente certains avantages, dont :

  • un montant d’investissement important ;

  • des conditions de remboursement souvent flexibles (délai de remboursement et taux d’intérêt) ;

  • la possibilité de conserver une bonne partie de vos fonds propres pour d'autres projets d'investissement ou en cas de besoin.

Les inconvénients du prêt bancaire

Parmi les inconvénients, nous pouvons citer :  

  • les intérêts et les frais qui augmentent le coût total du rachat de parts sociales ;

  • des conséquences financières graves si vous ne parvenez pas à rembourser le prêt, comme la saisie de vos biens personnels ou la faillite. 

💡

Les banques peuvent exiger une garantie bancaire d’entreprise, ce qui peut mettre en péril des biens personnels ou des actifs de l'entreprise. De plus, elles peuvent imposer des restrictions sur l'utilisation des fonds empruntés ou sur l'opération elle-même.

3. Combiner fonds propres et prêt

Comme un prêt engendre des frais et des intérêts, il est également courant d’engager une certaine somme en fonds propres (sans frais et intérêts), et de compléter le reste par un prêt.

Vous pouvez, par exemple, envisager de financer votre projet de rachat de parts sociales à 50 % en fonds propres et à 50 % grâce à un prêt.

Ce montage financier vous permet aussi de rembourser plus rapidement votre prêt, et de vite passer à d’autres projets d’investissement et de développement de votre activité.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Tous nos articles pour développer votre entreprise.

Comment renforcer son apport personnel ?

Il n’est pas toujours évident de réussir à financer votre projet de rachat de parts sociales à 50 % (ou plus) en fonds propres.

Heureusement, il existe de nombreuses méthodes pour renforcer son apport personnel : 

  • la love money (faire participer ses ami·es ou sa famille au financement de votre projet) ;

  • le crowdfunding (financement participatif provenant de personnes séduites par votre projet et/ou intéressées par les récompenses que vous leur proposez) ;

  • les réseaux de business angels ;

  • le prêt transmission de Bpifrance ; 

  • l’utilisation d’un compte courant d’associé ;

  • le crédit-vendeur (il s’agit de négocier un paiement par tranches auprès du vendeur, ce qui va faire baisser la somme à débourser) ;

  • les concours pour startups (organisés par des fondations, associations ou autres organisations avec des dotations financières à la clé pour les créateur·ices d’entreprises).

📞

Vous pouvez aussi demander l’assistance d’un·e professionnel·le (comptable, juriste, avocat·e spécialisé·e ou expert·e en fusion-acquisition) pour garantir la réussite de votre projet. Un·e conseiller·e financier·e saura vous aider à mettre en place le montage financier le plus adapté à votre projet.

Financer un rachat de parts sociales : le récap’

Pour financer un rachat de parts sociales, vous pouvez donc frapper à différentes portes : 

  • les banques et établissements de crédit ; 

  • Bpifrance ; 

  • vos proches ; 

  • des investisseurs externes ; 

  • vos associé·es (qui peuvent vous prêter de l’argent dans le cadre du compte courant d’associé) ; 

  • les organisateur·ices de concours pour jeunes entreprises, etc. 

Et maintenant, voici les aides pour créer ou lancer votre propre entreprise !

Vous êtes client·e chez Shine ? Alors, vous êtes peut-être éligible à notre prêt professionnel avec bonus écologique

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

Lancer son entreprise

Comment créer son entreprise étape par étape ?

30 mars 2021

Les tops articles de Copilote

Le compte pro qui en fait plus

+ de 12 000 avis

4.8 / 5 sur App Store

4.4 / 5 sur Google Play

4.6 / 5 sur Trustpilot

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
Les différents montages financiers possibles
Comment renforcer son apport personnel ?