Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Comment calculer une remise commerciale ? (+ exemples)

Pierre Ecuvillon
par Pierre Ecuvillon Publié le 24 janvier 20243 min. de lect

Certaines personnes achètent un nombre impressionnant de produits dans un magasin une seule fois par an dans le but d’avoir une remise. Les commerçant·es doivent se préparer à cette éventualité. Pour cela, il est indispensable de savoir calculer une remise commerciale ! 

Notre article vous présente concrètement la remise commerciale : définition, méthode de calcul et application avec des exemples concrets.

Sommaire
Remise commerciale : définition et principe
calcul-remise-commerciale

Remise commerciale : définition et principe

La remise commerciale est une réduction offerte lors de l’achat d’un volume conséquent ou la signature d’un contrat d’envergure. Elle vise à fidéliser votre client·e.

À ne pas confondre

La remise commerciale est distincte du rabais et de l’escompte : 

  • le rabais est accordé en raison d’un défaut du produit ou d’un retard de livraison ;

  • l'escompte récompense un paiement rapide.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Prenez de l'avance sur votre comptabilité.

Découvrir Shine

Méthode de calcul de la remise commerciale

Lorsque vous décidez d'appliquer une remise commerciale à un·e client·e, vous pouvez opter pour une remise en valeur ou en pourcentage.

Remise en valeur

Si vous choisissez la remise en valeur, vous devez mesurer son impact par rapport au prix de vente. 

Il faut alors convertir cette remise en un pourcentage :

Montant de la remise / Prix de vente × 100 = % de remise effectuée.

Cette formule vous aide à visualiser l'ampleur de la remise par rapport à votre prix de vente. La gestion de vos marges commerciales est facilitée.

Remise en pourcentage

Dans le cas d'une remise en pourcentage, vous appliquez un taux de réduction directement sur le prix de vente.  

Par exemple, avec un taux de remise de 10 % :

Prix de vente normal × (1 - 10 / 100) = Prix de vente remisé.

Cette méthode est souvent privilégiée pour sa simplicité et son application directe. Elle permet une plus grande flexibilité dans vos offres commerciales. 

Calcul d’une remise commerciale : exemple n°1

Patrick dirige une entreprise spécialisée dans la fabrication de goodies. L’un·e de ses client·es souhaite commander 1 000 clés USB personnalisées. Pour valoriser cette relation commerciale, Patrick décide d’accorder une remise de 15 %.

Voici comment Patrick procède pour calculer la remise :

  • le tarif HT d'une clé USB est de 5 € ;

  • pour 1 000 clés, le prix total HT est donc de 5 000 € ;

  • Patrick applique une remise de 15 % sur ce montant.

Le calcul de la remise s'effectue ainsi :

Prix total HT × Taux de remise = Montant de la remise

5 000 € × 15 % = 750 €.

Le montant total après remise est :

Prix total HT - Montant de la remise = Prix après remise

5 000 € - 750 € = 4 250 €.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Tous nos articles pour améliorer la gestion de votre entreprise.

Calcul d’une remise commerciale : exemple n°2

Sarah, à la tête d'une agence web, fait face à la demande importante d’un·e client·e : la création de 5 sites vitrines pour promouvoir ses diverses activités. 

Le tarif standard de Sarah pour un site vitrine est de 2 500 €. 

Pour répondre à ce besoin tout en valorisant cette collaboration importante, Sarah applique une remise de 300 € par site.

Voici le détail du calcul de Sarah :

  • le coût total pour 5 sites vitrines sans remise serait de 5 × 2 500 € = 12 500 € ;

  • Sarah applique une remise de 300 € sur chaque site, soit un total de 300 € × 5 = 1 500 € de remise globale.

Le calcul final se présente ainsi :

Coût total sans remise - Remise totale = Prix après remise

12 500 € - 1 500 € = 11 000 €.

Sarah utilise la formule suivante pour calculer le pourcentage de remise :

Remise totale / Coût total sans remise × 100 = Pourcentage de remise. 

1 500 € / 12 500 € × 100 = 12 %.

Calcul d’une remise commerciale : le mémo

Vous avez toutes les informations en main pour accorder des remises lors de certaines commandes : 

  1. la remise peut être accordée pour une commande conséquente ou simplement pour faire un geste commercial ;

  2. vous pouvez accorder une remise en valeur ou en pourcentage.

Lorsque vous appliquez une remise commerciale, elle doit être correctement renseignée sur le devis. 

Notre article sur les mentions obligatoires à citer sur un devis vous aide à penser à tout. 


Vous recherchez un logiciel de facturation ? Shine vous propose un outil complet, accessible partout

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

SAS : quelles sont vos obligations comptables ?

Comptabilité

Obligations comptables d'une SAS : le guide

03 sept. 2022

Les tops articles de Copilote

Le compte pro qui en fait plus

+ de 12 100 avis

4.8 / 5 sur App Store

4.6 / 5 sur Google Play

4.6 / 5 sur Trustpilot

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
Remise commerciale : définition et principe
Méthode de calcul de la remise commerciale