Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Les 6 règles d'or d'un bon logo d'entreprise

Pascale
par Pascale Publié le 18 octobre 2023Mis à jour le 4 novembre 20234 min. de lect

Si le nom de votre entreprise est crucial, il en est de même pour son logo ! Il doit marquer les esprits. Et en bien ! Pour le réaliser, vous pouvez faire appel à un·e graphiste professionnel·le ou gérer vous-même la création de votre logo. Couleurs, formes, typographie… Nous avons recensé les 6 règles d’or pour que le logo de votre société devienne votre meilleur ambassadeur !

Sommaire
Règle n°1 : la simplicité
logo-regles-or

Règle n°1 : la simplicité

Votre logo doit être facile à reconnaître et à mémoriser. Pour cela, il doit être simple dans sa forme, sa composition, ses couleurs… S’il faut plisser les yeux pour essayer de déchiffrer votre logo, c’est que quelque chose ne va pas ! Pour avoir un logo facile à reconnaître, il faut supprimer tout ce qui est superflu.

Les formes rondes ou carrées sont simples et efficaces, mais vous pouvez également choisir une autre forme plus originale, du moment qu’elle est lisible. Une forme hors du commun peut justement être ce qui rendra un logo facile à mémoriser en une fraction de seconde. Tout le monde reconnaît entre mille les arches dorées de McDonald’s :

logo-mc-donalds
Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Tous nos articles pour lancer votre entreprise.

C'est parti !

Règle n°2 : l’unicité

Cela semble évident, mais il vaut mieux le rappeler quand même : un logo doit être unique. Votre entreprise doit être identifiable par son logo et son logo doit rappeler une seule entreprise : la vôtre ! 

Bien sûr, vous ne pouvez pas connaître tous les logos qui cohabitent, mais vous pouvez vous pencher sur ceux de vos concurrent·es en réalisant une étude de marché. Il existe également des logothèques en ligne qui permettent de parcourir des centaines de logos.

Règle n°3 : les couleurs

Un logo doit comporter 2 ou 3 couleurs maximum, faute de quoi le message visuel risque d’être brouillé. 

Parmi ces couleurs, l’une doit être dominante.

Vous pouvez également opter pour un logo monochrome, qui pourra être décliné dans un nombre infini de teintes en fonction des gammes, des pays, des saisons… 

Il faut aussi prévoir une version en noir et blanc. De cette façon, votre logo sera toujours lisible, quel que soit le support. 

Il convient enfin de garder à l’esprit que votre logo pourra être imprimé sur des fonds de couleurs différentes, clairs ou foncés : il faut donc concevoir des versions positif/négatif. 

Les teintes doivent être adaptées à l’activité de votre entreprise. Si vous vendez des produits bio, par exemple, il vaut mieux opter pour du vert ou du bleu, plutôt que du rouge. Les couleurs ont des significations. 

Certaines sont ambivalentes :

  • le rouge peut être signe de danger ou de passion ;

  • le gris peut symboliser la sobriété ou la mélancolie ;

  • le bleu peut être synonyme de tranquillité ou de froideur…

🌏

Les couleurs n’ont pas toujours la même signification d’une culture à l’autre. Il faut y penser dans le cas d’une entreprise à visée internationale.

Règle n°4 : la typographie

De la même façon que les couleurs ne doivent pas se multiplier sur votre logo, il est préférable de n’utiliser qu’une police de caractères. Elle doit idéalement être originale, vous pouvez, par exemple, faire personnaliser un modèle existant.

Pour une activité plutôt sérieuse, avocat·e notamment, il vaut mieux se contenter d’une police simple et rectiligne. En revanche, si vous êtes dans un domaine plus léger, il ne faut pas hésiter à employer une police manuscrite, qui donnera un sentiment de proximité.

Il est important également de faire la part des choses entre les majuscules, symboles de force et puissance (voire d’agressivité !) et les minuscules plus paisibles et discrètes.

Règle n°5 : la pérennité

La police de caractère du logo Coca-Cola n’a pas changé depuis 1905. 

Seuls quelques éléments (ruban, bouteille…) ont été ajoutés, puis retirés, puis ajoutés de nouveau. Cette longévité est exceptionnelle, mais c’est vers cela que doit tendre un bon logo. Il doit être pérenne. Qui sait combien de temps existera votre entreprise ? Votre logo ne doit pas se démoder, mais doit être toujours reconnaissable.

Cela signifie que les éléments emblématiques doivent être systématiquement là, même si les couleurs, les finitions, les détails peuvent changer avec le temps, afin de donner un coup de neuf à l’ensemble. 

C’est le cas par exemple du Bibendum Michelin : 

evolution-logo-Bibendum-Michelin

Il a été créé en 1898 avant d’être de nombreuses fois modifié et modernisé. Pourtant, il est toujours resté reconnaissable.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Le compte pro qui en fait plus.

Règle n°6 : la flexibilité

Votre logo ne sera pas toujours utilisé de la même façon. 

Il peut être imprimé sur : 

  • différents supports (papier, tissu, carton, plastique…) ;

  • un porte-clefs ; 

  • une carte de visite ;

  • du papier à lettres ;

  • un panneau publicitaire 4x3, etc. 

Il doit toujours rester lisible. C’est pour cette raison que nous vous recommandons de choisir un logo aussi simple que possible

Pour que votre logo ne bouge pas malgré les multiples agrandissements, diminutions et déformations qu’il va subir, il doit être flexible. Pour cela, il faut absolument qu’il soit créé dans un format d’image vectoriel. 

ℹ️

Un format d'image vectoriel correspond à un format basé sur des équations mathématiques. Il est redimensionnable à l'infini dans une qualité absolument parfaite. 

Récap’ des règles d’or d’un bon logo d’entreprise

Vous pouvez confier la conception de votre logo à un·e professionnel·le. Mais avec les règles d’or que nous avons partagées avec vous, vous êtes paré·e pour créer un logo d’entreprise qui aura de l’impact sur votre clientèle. 

Nous vous les rappelons :

  • créer un logo simple et facilement reconnaissable ; 

  • opter pour un visuel unique, vu nul par ailleurs ; 

  • choisir maximum 2 ou 3 coloris ; 

  • utiliser une seule police de caractères ; 

  • s’assurer que son logo d’entreprise soit indémodable ; 

  • faire en sorte que son logo s’adapte à tous les supports. 

Une fois votre logo créé, nous vous conseillons de l’ajouter en haut à droite de vos factures et devis

Chez Shine, nous avons à ❤️ de vous accompagner à chaque étape de la création de votre entreprise. Pour cela, nous avons créé Shine Start

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

definition-marketing-upsell

Développer son entreprise

Quelle est la définition marketing de l’Upselling ? (+ exemples)

06 nov. 2023

Les tops articles de Copilote

Le compte pro qui en fait plus

+ de 12 000 avis

4.8 / 5 sur App Store

4.4 / 5 sur Google Play

4.6 / 5 sur Trustpilot

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
Règle n°1 : la simplicité
Règle n°2 : l’unicité