Indépendant : comment remplir la déclaration de revenus 2042 C Pro ?

Écrit le lundi 4 mai 2020 par Flore Campestrini
Avec Shine, dites adieu aux lourdeurs bancaires et aux tracas administratifs et comptables.

Ami·e·s indépendant·e·s, comme chaque année, voici venu le temps de la déclaration de revenus des particuliers ! Vous vous sentez gagné·e par une allergie (administrative) printanière ? Pas de panique, nous vous expliquons comment déclarer vos revenus de 2019 et surtout comment remplir la fameuse déclaration 2042-C-Pro relative aux revenus issus de votre activité indépendante (BNC, BIC). A vos claviers, c’est parti ! 

⚠️

Vous êtes micro-entrepreneur·e ou auto-entrepreneur·e ? Nous vous expliquons comment déclarer vos revenus 2019 d’auto-entrepreneur·e dans un tuto adapté à votre situation.

En 2020, la déclaration de revenu des indépendants évolue ! 

En tant qu’indépendant·e, votre déclaration de revenus comprend à ce jour trois volets :

  • votre déclaration de revenus professionnels ou déclaration de résultats, c’est-à-dire votre bilan ; 

  • votre déclaration de revenus en tant que particulier (celle dont il est question ici) ;

  • votre déclaration sociale des indépendants (DSI) qui permet à l’URSSAF de calculer vos cotisations (pour savoir comment remplir votre DSI, cliquez ici). 

🎉 Bonne nouvelle, vos démarches sont en train d’être allégées ! En 2020 vous devez toujours remplir les trois déclarations mais certaines cases de votre déclaration de revenus en tant que particulier sont pré-remplies sur la base de ce que vous avez déclaré dans votre bilan.

Mieux encore, en 2021, votre déclaration de revenus sera pré-remplie (comme cette année) et la DSI sera supprimée ! 

Déclaration 2020 : les dates à respecter pour déclarer ses revenus de 2019

En cette année 2020, vous devez déclarer les revenus que vous avez engrangés au cours de l’année 2019.

📆 Les déclarations sont ouvertes depuis le 20 avril 2020 et se prolongent : 

  • jusqu’au jeudi 4 juin 2020 à 23h59 si vous résidez dans les départements 1 à 19 ou ne résidez pas en France ; 

  • Jusqu’au lundi 8 juin 2020 à 23h59 si vous résidez dans les départements 20 à 54 ; 

  • Jusqu’au jeudi 11 juin 2020 à 23h59 si vous résidez dans les départements 55 à 976. 

  • Et, par exception, jusqu’au vendredi 12 juin à minuit quel que soit votre lieu de résidence, si vous réalisez votre déclaration sous forme papier. 

🚨 A noter : sauf impossibilité, vous devez réaliser votre déclaration de revenus en ligne dans votre espace particulier sur le site impôts.gouv.fr

Comment compléter la déclaration 2042-C-Pro et déclarer ses revenus de 2019 ?

Voici maintenant comment déclarer vos revenus en ligne en quelques étapes :

Etape 0 : trouver le formulaire de déclaration de revenus 2019

Commencez par vous connectez à votre espace particulier sur le site impôts.gouv.fr avec votre numéro fiscal. Ce dernier se trouve en haut à gauche de vos déclarations et de vos avis d’impôts. Si vous ne possédez pas encore de numéro fiscal vous devez en faire la demande à votre Centre des Finances Publiques. 

Une fois dans votre espace particulier cliquez sur « accéder à la déclaration en ligne ».   

source image : www.impots.gouv.fr

Etape 1 : étapes préalables

Avant de commencer à déclarer vos revenus 2019 vous devez signaler à l’administration d’éventuels changements de votre situation familiale (mariage, PACS…etc.). 

source image : www.impots.gouv.fr

Etape 2 : renseignements personnels

#1 : vérifiez ou complétez vos informations personnelles

Assurez-vous que vos informations personnelles (pré-remplies) sont justes et demandez des corrections, justificatif d’identité à l’appui, en cas d’erreur. 

Dans la partie suivante, vérifiez que l’adresse indiquée est bien votre adresse actuelle. Si vous avez changé d’adresse au cours de l’année 2019 ou en 2020, indiquez ce changement à l’administration. 

Sur la page qui suit, si vous ne possédez pas de télévision cochez la case « 0RA ».

#2 : vérifiez ou complétez les informations relatives à votre situation familiale 

Dans une nouvelle page, vous devez indiquer votre situation familiale c’est-à-dire si vous êtes marié·e ou non, avez des personnes à charge ou des enfants rattachés à votre foyer fiscal.

🔎

Vous êtes dans une situation particulière et vous avez besoin de plus d’informations ? Consultez la notice explicative (2020) mise en ligne par l’administration fiscale.

Etape 3 : revenus et charges, dont activité non salariée

Après avoir validé l’étape 2, vous arrivez sur une nouvelle page. Vous devez renseigner le ou les types de revenus que vous avez perçus en 2019 (salaires, bénéfices, rentes, revenus générés par une activité indépendante…). 

🎉 Cette année, votre déclaration a été pré-remplie par l’administration en fonction des revenus dont elle a eu connaissance. Vous devez donc vérifier que les cases déjà cochées correspondent bien au(x) type(s) de revenu(s) que vous avez engrangé(s). 

Si vous avez touché des revenus qui ne correspondent pas aux cases déjà cochées, vous devez cocher les cases relatives à ces revenus.

En tant qu’indépendant·e ou freelance :

Si vous exercez une activité de prestation de service, générant des bénéfices non commerciaux (BNC), la case « revenus non commerciaux professionnels » doit déjà être cochée. Si ce n’est pas le cas, cochez-là. 

Si vous exercez une activité commerciale, industrielle ou artisanale, générant des bénéfices industriels et commerciaux (BIC), la case « revenus industriels et commerciaux professionnels » doit déjà être cochée. Si ce n’est pas le cas, cochez-là. 

🔎

BNC ou BIC, vous ne savez plus trop à laquelle de ces catégories appartient votre activité ? Suivez notre petit guide qui vous apportera la réponse !

source image : www.impots.gouv.fr

En principe, une fenêtre apparaît qui vous demande de confirmer le numéro de SIRET de votre entreprise. Si le numéro indiqué est bien celui de votre entreprise, validez pour passer à la suite de l’étape 3.

Les pages suivantes correspondent à la déclaration 2042-C-PRO : Déclaration complémentaire revenus 2019, professions non salariées.

🎉 L’administration précise qu’à partir de mai 2020, certains entrepreneurs individuels bénéficieront d’une déclaration de revenus 2042 C Pro pré-remplie ! Les revenus issus des BIC et BNC professionnels seront en principe déjà indiqués sur votre déclaration sur la base de votre déclaration de résultats professionnels. Vous n’aurez plus qu’à les vérifier, les compléter ou les corriger. De quoi vous simplifier la vie !

🚨 A noter avant de commencer : vous devez cocher les cases situées dans la colonne « sans » si vous n’êtes pas adhérent à un organisme de gestion agréée (OGA) ou équivalent : association de gestion agréée (AGA), centre de gestion agréé (CGA), association agréée (AA) , organisme mixte de gestion agréée (OMGA), expert comptable agréé « viseur ».

👉 Si vous déclarez « revenus non commerciaux professionnels » (BNC) au régime de déclaration contrôlée :

#1 : Si vous avez débuté ou cessé votre activité en 2019, remplissez la case 5XI. Dans cette case indiquez votre nombre de mois d’exercice (si ce nombre est inférieur à 12) en 2019. 

#2 : Complétez la partie « Régime de déclaration contrôlée » : 

Reprenez les informations déclarées lors de votre bilan 💡 (déclaration de résultats professionnels, n°2035-LIASSE) et vérifiez qu’elles ont été correctement reportées ou reportez-les. 

Voici les points auxquels vous devez prêter attention :

  • Si vous avez fait des bénéfices, le montant correspondant doit être indiqué dans la case 5QC (ou case 5QI si vous n’avez pas d’AGA) 

  • Si vous avez subi un déficit, la somme correspondante doit être reportée dans la case 5QE (ou 5QK si vous n’avez pas d’AGA). 

  • Si vous avez réalisé des plus-values à court terme, leur montant doit être mentionné dans la case 5XP (ou 5XQ si vous n’êtes pas inscrit auprès d’une AGA).

  • Si vous avez subi des moins-values à court terme, leur montant doit être inscrit dans la case 5XH (ou 5XL si vous n’êtes pas membre d’une AGA). 

  • Si vous avez réalisé des plus-values nettes à long terme la case 5QD doit être complétée. 

  • Si vous avez l’un des statuts suivants, le montant des bénéfices (et plus values) exonérés doit être indiqué dans la case 5QB ou la case 5QH :  statut « d’entreprise nouvelle implantée en zone d’aide à finalité régionale » (ZAFR), de « jeune entreprise innovante », « d’entreprise implantée dans une zone franche urbaine - territoire entrepreneur » (ZFU), en zone de restructuration de la défense (ZRD), en zone franche d’activités dans les DOM, en zone de revitalisation rurale (ZRR), «dans un bassin urbain à dynamiser ou entreprise créée dans une zone de développement prioritaire (ZDP).

#3 : Si nécessaire, vérifiez ou complétez la partie « BA, BIC, BNC à imposer aux prélèvement sociaux » : 

  • si vous partez à la retraite et avez réalisé des plus values à long terme exonérées (vente de votre entreprise par exemple) indiquez-en le montant dans la case 5HG. 

#4 : Complétez la partie « réductions et crédits d’impôts » : 

  • Si vous avez adhéré à un organisme de gestion agréé (OGA, AGA, OMGA, AA), pensez à indiquer vos coûts d’adhésion et vos frais de comptabilité (logiciel de comptabilité par exemple) dans la case 7FF. 

Vous bénéficierez ainsi d’une réduction d’impôts égale aux 2/3 de ces dépenses, dans la limite de 915 euros si votre chiffre d’affaires est inférieur au plafond permettant de bénéficier du régime micro-BNC (70 000 euros) et si vous avez opté pour un régime réel d’imposition du bénéfice ou avez choisi de vous soumettre à la TVA. 

source image : www.impots.gouv.fr

👉Si vous déclarez « revenus industriels et commerciaux » (BIC) au régime réel :

#1 : Si vous avez commencé ou cessé votre activité indépendante en 2019, remplissez la case 5DB. Dans cette case indiquez votre nombre de mois d’exercice (si ce nombre est inférieur à 12) en 2019. 

#2 : Complétez la partie « Régime du bénéfice réel » : 

Reprenez les informations déclarées lors de votre bilan 💡 (déclaration de résultats professionnels, la déclaration n°2031 avec les annexes n° 2050 à 2059-G pour le régime réel normal, ou les annexes 2033-A à 2033-G pour le régime réel simplifié ) et vérifiez qu’elles ont été correctement reportées ou inscrivez-les. 

Voici les points auxquels vous devez être attentif·ve :

  • Si vous avez fait des bénéfices, le montant correspondant doit être indiqué dans la case 5KC (ou case 5KI si vous n’avez pas d’AGA) 

  • Si vous avez subi un déficit, la somme correspondante doit être reportée dans la case 5KF (ou 5KL si vous n’avez pas d’AGA). 

  • Si vous avez réalisé des plus-values à court terme, leur montant doit être mentionné dans la case 5DK (ou 5DL si vous n’êtes pas inscrit auprès d’une AGA).

  • Si vous avez subi des moins-values à court terme, leur montant doit être inscrit dans la case 5DM (ou 5DN si vous n’êtes pas membre d’une AGA). 

  • Si vous avez réalisé des plus-values nettes à long terme la case 5KE doit être complétée. 

  • Si vous avez l’un des statuts suivants, le montant des bénéfices (et plus values) exonérés doit être indiqué dans la case 5KB ou la case 5KH :  ’entreprise nouvelle implantée en ZAFR, jeune entreprise innovante, entreprise implantée en ZFU, en ZRD, en zone franche d’activités dans les DOM, en ZRR, dans un bassin urbain à dynamiser ou entreprise créée dans une ZDP.

#3 : Si nécessaire, vérifiez ou complétez la partie « BA, BIC, BNC à imposer aux prélèvement sociaux » : 

  • Si vous partez à la retraite et avez réalisé des plus values à long terme exonérées (vente de votre entreprise par exemple) dans la case 5HG. 

#4 : Complétez la partie « réductions et crédits d’impôts » : 

  • Si vous avez adhéré à un organisme de gestion agréé (OGA, AGA, OGMA, AA), pensez à indiquer vos coûts d’adhésion et vos frais de comptabilité (logiciel de comptabilité par exemple) dans la case 7FF. 

Vous bénéficierez ainsi d’une réduction d’impôt égale aux 2/3 de ces dépenses, dans la limite de 915 euros si votre chiffre d’affaires est inférieur aux plafonds permettant de bénéficier du régime micro-BIC et si vous avez opté pour un régime réel d’imposition du bénéfice ou avez choisi de vous soumettre à la TVA.

source image : www.impots.gouv.fr

A noter : le nombre de pages qui s’affiche en plus de celles liées à la déclaration de vos revenus non salariés varie en fonction de votre situation personnelle.

Etape 4 : Vérifiez le résumé et signez votre déclaration de revenus 2020

A cette étape vous avez déclaré les revenus issus de votre activité indépendante et tous vos autres revenus encaissés en 2019. Vous avez également fait état de vos charges et des déductions auxquelles vous ou votre foyer fiscal pourriez avoir droit. 

Il est maintenant temps de vérifier attentivement le résumé de votre déclaration 2020 de revenus 2019 et de la signer. 

🔎

Le concept de déclaration de revenus et sa mise en pratique générale vous semblent un peu abstraits ? Pour reprendre les bases, consultez ce site officiel qui vous explique tout en détails et vous propose même des vidéos tutos.


Nous espérons de tout coeur que cet article aura facilité votre déclaration de revenus non salariés !  Vous avez encore des interrogations ? Rejoignez notre communauté de freelances et d’indépendants, la Shine Community, pour trouver des réponses à vos questions, des conseils et des retours d’expérience.

La néobanque qui libère les entrepreneurs

Découvrez Shine, la néobanque des entrepreneurs

Dites adieu aux lourdeurs bancaires et aux tracas administratifs et comptables.