Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Comment devenir grutier indépendant ?

Pascale
par Pascale Publié le 10 mai 2023Mis à jour le 26 juin 20232 min. de lect

Pourquoi ne pas devenir grutier indépendant ? Il s’agit d’un métier porteur et particulièrement recherché. Cette profession met en œuvre des tâches variées (sécurité, chargement, montage, entretien) et peut s’exercer de façon autonome. Diplômes requis, statuts juridiques, assurances : ce guide complet liste les prérequis à respecter avant d’entamer son premier chantier 

Sommaire
Quel diplôme pour devenir grutier indépendant ?
devenir-grutier-independant

Quel diplôme pour devenir grutier indépendant ?

Il existe plusieurs formations pour devenir grutier : 

  • CAP de conducteur·ice d’engins, travaux publics et carrières + BP de conducteur·ice d’engins de chantier de travaux publics ;

  • certificat de formation professionnelle de conducteur·ice de grue ;

  • bac professionnel de maintenance des matériels, spécialité "Travaux publics et manutention".

À l’une de ces formations doit s’ajouter le CACES (certificat d’aptitude à la conduite d’engins en sécurité) R483 pour les grues mobiles ou R487 pour les grues à tours. La formation dure 10 jours. Ce certificat est accessible aux personnes de plus de 18 ans et doit être renouvelé tous les 5 ans. Vous devez également être titulaire du permis poids lourd.

Au fur et à mesure de votre carrière, il vous faudra aussi rester informé·e sur les normes en vigueur. Pour cela, des mises à niveau sont organisées régulièrement.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Créez votre entreprise en ligne avec Shine.

Découvrir nos offres

Quel statut juridique pour être grutier indépendant ?

Vos diplômes et certificats en poche, c’est le moment de choisir un statut pour exercer votre nouvelle activité. 

Pour commencer comme travailleur indépendant, la micro-entreprise est idéale : 

  • la création est gratuite et rapide ;

  • les cotisations sociales sont allégées ;

  • la comptabilité est simplifiée ;

  • elle n’est pas soumise à la TVA (dans la limite de 36 800 € de chiffre d’affaires).

La seule condition à remplir est d’être majeur et capable. Vous n’avez pas de capital social à déposer et la création peut être effectuée en ligne en quelques minutes.

Il existe cependant une limitation dans le statut de micro-entrepreneur·e : le chiffre d’affaires. Dans le cas d’un grutier indépendant, il s’agit d’une prestation de services et le plafond à ne pas dépasser est de 77 700 € par an. Cela signifie que si le montant de votre chiffre d’affaires est supérieur à ce montant pendant 2 années civiles consécutives, vous basculez automatiquement vers le statut d’entreprise individuelle

Vous pouvez également opter pour la création d’une société comme la SASU ou la SARL, mais les démarches sont plus lourdes, surtout pour un lancement de carrière en indépendant.

📅

Les plafonds de chiffre d’affaires pour la micro-entreprise sont révisés tous les 3 ans.

Quelle assurance pour un grutier indépendant ?

La profession de grutier appartient à la famille des métiers de la construction, du bâtiment et des travaux publics (BTP). 

À ce titre, on pourrait penser que le grutier indépendant doit disposer d’une assurance décennale. Pourtant, il est en principe sous-traitant d’une entreprise de BTP qui, elle, a obligatoirement dû souscrire cette assurance. 

Le grutier indépendant n’a donc besoin que d’une responsabilité civile professionnelle (RC pro). Cette assurance couvre les dommages causés aux client·es et aux tiers

🚛

La plupart des assureurs exigent le CACES lorsqu’un grutier indépendant veut souscrire une RC pro.

Grutier indépendant : en bref !

Avant de vous lancer dans la carrière de grutier indépendant, il convient de vous renseigner sur ces points essentiels : 

  • la formation requise ;

  • le statut juridique le plus adapté ;

  • l’assurance à souscrire.

Vous n’arrivez pas à vous décider sur la forme juridique de votre nouvelle activité ? Nous vous aidons à y voir plus clair avec notre dossier complet pour choisir votre statut !

Besoin d'aide pour créer votre micro-entreprise ? Shine Start est là ! ✨

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

btp-compte-pro

Artisanat & bâtiment

Artisans : quel est le meilleur compte pro ?

18 avr. 2023

Les tops articles de Copilote

Le compte pro qui en fait plus

+ de 12 000 avis

4.8 / 5 sur App Store

4.4 / 5 sur Google Play

4.6 / 5 sur Trustpilot

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
Quel diplôme pour devenir grutier indépendant ?
Quel statut juridique pour être grutier indépendant ?