Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Recrutement & artisanat : le guide complet

Amel ADDOUN
par Amel Addoun Publié le 12 juillet 2023Mis à jour le 20 mars 20244 min. de lect

Voir son activité se développer, c’est voir ses efforts quotidiens récompensés. Pour faire face à l’accroissement de ses besoins, il est nécessaire de bien s’entourer. Recruter devient alors une étape indispensable pour répondre à la demande, surtout lorsque l’on est victime de son succès. Mais une question reste en suspens : comment recruter quand on est artisan ?

Sommaire
Étape 1 : définir ses besoins
btp-comment-recruter

Étape 1 : définir ses besoins

Cerner ses besoins

Pour réussir votre recrutement, vous devez d’abord lister les éléments qui vous poussent à chercher un·e collaborateur·ice. 

Le domaine de l’artisanat est vaste et concerne des secteurs d’activités très différents : plomberie, maçonnerie, chauffage… Il vaut mieux délimiter ses besoins afin de recruter efficacement. 

Pour un artisan dont le travail est manuel, il peut être judicieux de se poser les questions suivantes : 

  • Pour quelles raisons est-ce que je souhaite embaucher ? 

  • Quelles sont les compétences que je recherche ? 

  • Quels sont mes besoins ? 

  • Quelles tâches pourrai-je déléguer à mon collaborateur·trice ? 

  • Quel type de contrat serait le plus adapté (freelance, stagiaire, intérimaire, CDI ou CDD) ?

  • Quelle durée pourrai-je consacrer à la formation et à l’intégration du nouvel ou de la nouvelle collaborateur·ice ? 

Une fois vos réponses en tête, vous pourrez y voir plus clair et passer à l’étape suivante avec sérénité.

Créer une fiche de poste

La fiche de poste vous permet d’énumérer les objectifs du poste que vous souhaitez créer. Pour les artisan·es, il est d’autant plus nécessaire d’énoncer clairement les tâches qui font l’objet de la mission. 

Pour être claire et concise, la fiche de poste doit comporter les éléments suivants : 

  • intitulé du poste ;

  • missions attendues ; 

  • compétences techniques requises (maîtrise d’outils, diplômes, brevets) ;

  • soft-skills (savoir-être) nécessaires ;

  • autres éléments relatifs au poste : durée de travail hebdomadaire, type de contrat, fourchette de rémunération…

icone-shine-coeur
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Découvrez des méthodes, templates et conseils gratuits pour vos recrutements.

J'en profite !

Étape 2 : rédiger l’offre d’emploi

L’offre d’emploi reste la principale manière de communiquer sur ses besoins.

Nous vous conseillons de faire appel à votre plus belle plume pour la rédiger. Tâchez d’expliquer le plus précisément possible la nature de vos besoins et le profil recherché

Par exemple, si vous avez besoin d’un cuisiniste pour poser les meubles réalisés par vos soins, pensez à indiquer : 

  • le type de contrat (CDI, CDD, freelance…) ; 

  • la nature des missions (exemple : “pose de cuisines sur mesure chez des particuliers”) ; 

  • le nombre de jours travaillés par semaine (exemple : mi-temps de 6 mois) ; 

  • la zone géographique (exemple : “entre Orléans et Tours”) ; 

  • le salaire envisagé (facultatif, peut aussi se négocier en direct avec le ou la prestataire de services).  

Vous pouvez aussi présenter une journée type pour que les candidat·es puissent facilement se projeter. 

Enfin, rien ne vous empêche d’utiliser du jargon technique propre à votre activité pour filtrer les candidatures que vous allez recevoir.

Étape 3 : diffuser l’annonce sur internet

Le moment crucial approche : la diffusion de votre annonce.

Avec internet, la tâche peut paraître aisée mais comment se démarquer des milliers d’offres d’emploi mises en ligne quotidiennement ? 

Les sites généralistes

En fonction de vos besoins, vous pouvez diffuser votre annonce d’emploi sur les sites généralistes comme : 

  • Indeed ;

  • LinkedIn ; 

  • Pôle Emploi…

Les sites spécialisés

En tant qu’artisan, vous pouvez également cibler le portail de la Chambre des Métiers de l'artisanat (CMA) de votre région afin qu’ils diffusent votre offre. Vous serez alors certains qu’elle soit visible par des professionnel·les du BTP. 

Aussi, vous pouvez vous rapprocher des plateformes spécialisées dans le domaine de l’artisanat pour la publication de votre annonce.

Certains sites se consacrent au recrutement dans le secteur de l’artisanat comme Artisans Emploi, Emploi BTP ou encore Job artisans. 

Étape 4 : faire passer des entretiens d’embauche

Valoriser son offre d’emploi

C’est le moment de convaincre ! Reprenez le contenu de la fiche de poste que vous avez rédigé et détaillez davantage les missions. Cela vous permettra d’établir un premier lien, tout en étant sûr que vous et votre futur·e collaborateur·trice soyez sur la même longueur d’onde. 

Écouter le ou la candidat·e

En revêtant la casquette de recruteur·se, vous devez être capable de déterminer si votre interlocuteur·ice sera en mesure d’occuper ses nouvelles fonctions. 

Par exemple, pour un·e entrepreneur·se du BTP, il est possible de poser ces questions :

  • Sur quels types de chantier avez-vous récemment travaillé ? 

  • Quelles mesures prendriez-vous en cas de retard sur un chantier ? 

  • Quelles actions pourriez-vous mettre en place pour augmenter le taux de satisfaction de la clientèle ?

En écoutant, vous serez plus à même d’en apprendre sur ses freins et ses motivations avant de faire votre choix.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Le compte pro qui accompagne les artisans au quotidien.

Être soi-même

C’est lors de l’entretien d’embauche que vous nouez un premier contact avec votre futur·e collaborateur·ice.

En tant que représentant·e de la société, il est essentiel de parler de vos valeurs et de votre fonctionnement. Nous vous conseillons de faire preuve de franchise et de transparence. 

C’est l’heure d’aborder tous les aspects relatifs à la prise de poste pour éviter les surprises lors du premier chantier !

Recruter quand on est artisan : le récap’

En 4 points, voici comment recruter quand on est artisan : 

  1. lister ses besoins ; 

  2. rédiger une offre d’emploi claire, dans laquelle figurent les principaux éléments concernant le poste et les conditions de travail de la future recrue ;

  3. diffuser l’annonce sur les sites d’emploi, généralistes et spécifiques à l’artisanat, pour attirer des profils ciblés ; 

  4. faire passer des entretiens pour trouver le ou la meilleur·e candidat·e. 

Pour trouver la perle rare, nous vous conseillons de réaliser une scorecard de recrutement

Votre future recrue aura besoin d’aller acheter du matériel de bricolage ? Le compte Shine pour artisans vous donne accès à plusieurs types de CB pros. 

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

btp-compte-pro

Artisanat & bâtiment

Artisans : quel est le meilleur compte pro ?

18 avr. 2023

Les tops articles de Copilote

Le compte pro qui en fait plus

+ de 12 000 avis

4.8 / 5 sur App Store

4.4 / 5 sur Google Play

4.6 / 5 sur Trustpilot

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
Étape 1 : définir ses besoins
Étape 2 : rédiger l’offre d’emploi