Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Comment devenir menuisier auto-entrepreneur ?

Antonin C
par Antonin C Publié le 7 juin 2023Mis à jour le 22 juin 20233 min. de lect

Menuisiers et menuisières, que seraient nos logements et nos locaux sans vous ? Grâce à votre travail, ils sont meublés, soutenus, cloisonnés, protégés et… mieux isolés. Bref, vos réalisations représentent une excellente façon de gagner de l’argent. Si tel est votre objectif, suivez le guide ! Nous vous donnons la marche à suivre pour devenir menuisier auto-entrepreneur.

Sommaire
1. Obtenir un diplôme dans la menuiserie
devenir-menuisier-micro-entreprise

1. Obtenir un diplôme dans la menuiserie

Le métier de menuisier représente un vivier d’opportunités : agenceur-poseur, constructeur, artiste-décorateur…

Pour pouvoir exercer dans l’une ou l’autre de ces spécialités, il faudra suivre la formation adéquate. 

Voici quelques exemples : 

  • CAP menuisier ;

  • Bac Pro menuisier, constructeur bois, menuisier agenceur ;

  • BTS charpente-couverture, construction bois et habitat ou développement et réalisation bois...

Vous pouvez également créer votre entreprise sans diplôme si vous avez une expérience professionnelle de 3 ans ou plus dans la menuiserie.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Créez votre entreprise en ligne avec Shine.

Découvrir nos offres

2. Suivre un stage de préparation à l’installation (facultatif)

En prenant la décision de travailler à votre compte, vous ne jouerez pas seulement du marteau. Vous aurez aussi à pianoter sur votre calculatrice.

En tant chef·fe d’entreprise, vous devrez toujours garder un œil sur vos comptes. Des notions en gestion peuvent donc vous être d’une grande aide pour gérer facilement vos finances

C’est ce que vous offre le stage de préparation à l'installation (SPI). Autrefois obligatoire, ce stage est désormais facultatif et payant (de 220 à 300 euros selon les Chambres des Métiers). Sa durée est de 30 heures réparties sur 5 jours, consécutifs ou non. 

À vous de déterminer si vous avez besoin de le passer ou non !

3. Réaliser un business plan

Un business plan vous permettra de déterminer où vous allez et les étapes pour y arriver. De plus, ce document vous aidera à obtenir un prêt plus facilement auprès d’une banque. 

Sur votre plan d’affaires, vous devrez mentionner : 

  • une présentation globale de votre projet ; 

  • vos services et produits (exemple : coffres en bois, meubles en bois, cabanes en bois pour le jardin, etc.) ; 

  • les prix appliqués à ces prestations ;

  • la clientèle visée (professionnels/particuliers, secteur géographique, etc.) ; 

  • une étude de marché ;

  • un prévisionnel financier

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Découvrez notre template de prévisionnel financier prêt à remplir !

4. Déclarer son auto-entreprise

Vous ne serez considéré·e comme auto-entrepreneur·e qu’après la déclaration de votre activité sur le guichet des formalités des entreprises. Une fois votre inscription finalisée, vous recevrez un numéro SIRET et pourrez facturer vos premier·es client·es. 

Chaque mois, vous devrez déclarer le chiffre d’affaires réalisé par votre micro-entreprise sur le site de l’URSSAF. C’est ainsi que vous payerez vos cotisations sociales et vos impôts si vous optez pour le prélèvement de l’impôt à la source. 

💡

Pas sûr·e de vouloir choisir le statut de la micro-entreprise ? Parcourez les formes juridiques envisageables pour devenir menuisier·e.

5. Souscrire aux assurances obligatoires

Vous devrez souscrire une assurance de responsabilité civile professionnelle ou RC Pro. Et si vous travaillez sur les chantiers, vous devrez également souscrire une assurance décennale afin de protéger vos ouvrages en cas de sinistre pendant 10 ans ! 

Vous êtes doué·e de vos mains et avez une préférence pour le bois ? Devenir menuisier en auto-entreprise est une excellente idée ! 

Voici pour rappel les étapes à suivre pour y parvenir : 

  1. obtenir un diplôme dans la menuiserie ; 

  2. suivre un stage de préparation à la création d’entreprise (facultatif) ; 

  3. réaliser un plan d’affaires ; 

  4. déclarer son auto-entreprise ; 

  5. souscrire aux assurances obligatoires. 

Pour alléger au maximum le poids de vos responsabilités, nous mettons à votre disposition une boîte à outils dédiée aux pros

Envie de créer votre entreprise sans perdre une minute de plus ? Shine Start vous accompagne dans votre lancement simplement et à moindres frais. 

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

btp-relation-client

Artisanat & bâtiment

Artisans du BTP : 5 conseils pour gérer sa relation client

13 avr. 2023

Les tops articles de Copilote

Le compte pro qui en fait plus

+ de 12 000 avis

4.8 / 5 sur App Store

4.4 / 5 sur Google Play

4.6 / 5 sur Trustpilot

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
1. Obtenir un diplôme dans la menuiserie
2. Suivre un stage de préparation à l’installation (facultatif)