Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Le calendrier des échéances fiscales en micro-entreprise

Amel ADDOUN
par Amel Addoun Publié le 12 octobre 2023Mis à jour le 15 avril 20245 min. de lect

Comme tous les statuts juridiques, le régime de la micro-entreprise comporte des charges sociales et fiscales. En tant que micro-entrepreneur·se, vous devez respecter les délais de déclaration et de règlement. Si vous dérogez à la règle, vous encourez des sanctions financières. Voici donc vos impératifs et les dates d’échéances fiscales à respecter en tant qu’auto-entrepreneur·se !

Sommaire
Zoom sur l’impôt sur le revenu (IR)
calendrier-fiscal-micro-entrepreneur

Zoom sur l’impôt sur le revenu (IR)

Une personne à la tête d’une micro-entreprise est une entrepreneuse individuelle. À ce titre, son chiffre d'affaires (CA) est soumis à l'impôt sur le revenu et non à l'impôt sur les sociétés. 

Lorsque vous ouvrez votre entreprise, vous avez le choix entre 2 options d'imposition : 

  1. l'imposition classique ;

  2. le versement libératoire.

L'imposition classique

De manière générale, l'administration fiscale applique un abattement forfaitaire sur votre CA en fonction de votre activité :

  • 71 % pour les activités de ventes ;

  • 50 % pour les prestations de services commerciaux (BIC) ;

  • 34 % pour les prestations de services non-commerciaux et activités libérales (BNC).

Dans le cadre du prélèvement à la source, vous devez choisir entre verser des acomptes chaque mois ou chaque trimestre, afin d’anticiper le montant final de votre impôt sur le revenu. Si vous êtes en dessous du seuil d’imposition, vous n’avez rien à régler.

💡

Pour effectuer votre déclaration de revenus annuelle, vous devez remplir le formulaire 2042C Pro. Pour cela, vous pouvez suivre notre tutoriel sur la déclaration d’impôt en tant que micro-entrepreneur.

Le versement libératoire

Si vous choisissez l’option du versement libératoire, vous pouvez régler votre impôt sur le revenu en même temps que vos cotisations sociales. C’est une sorte de 2-en-1.

Le montant de l'impôt prélevé à la source est calculé selon un taux fixe en fonction de votre activité : 

  • 1 % pour les activités de ventes ;

  • 1,7 % pour les prestations de services commerciaux (BIC) ;

  • 2,2 % pour les prestations de services non-commerciaux et activités libérales (BNC).

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Calculez automatiquement vos cotisations de micro-entreprise.

Découvrir Shine

Les échéances fiscales de l’impôt sur le revenu

Vous devez effectuer votre déclaration d'impôt sur le revenu tous les ans. La date limite de déclaration varie selon votre zone géographique.

Pour 2024, voici le calendrier :

  • départements 1 à 19 : jeudi 23 mai 2024 ;

  • départements 20 à 54 : jeudi 30 mai 2024 ;

  • départements 55 à au-delà (y compris les DOM-TOM) : jeudi 6 juin 2024 ; 

  • déclaration papier : mardi 21 mai 2024.

La date limite de paiement est fixée au 24 septembre 2024.

La cotisation foncière des entreprises (CFE)

Qu'est-ce que la CFE et quel est son montant ?

La Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) est une taxe locale annuelle due par tous les entrepreneur·ses, y compris les micro-entrepreneur·ses. Il existe tout de même des conditions pour en être exonéré. Son montant dépend de la valeur locative de votre bien et de la commune où vous exercez votre activité.

En tant que micro-entrepreneur·se, vous bénéficiez généralement d'une cotisation forfaitaire minimale, étant donné que la valeur locative de votre local est souvent faible. Le montant de la CFE est calculé en fonction de votre CA de l'année N-2.

Voici le barème de la base minimum de CFE pour 2023 :

bareme-base-minimum-CFE

Les échéances fiscales de la CFE

Si vous avez créé votre entreprise cette année, vous devez remplir votre déclaration initiale de CFE avant le 31 décembre 2024. Vous serez toutefois exonéré de son paiement pour votre première année d'activité.

📅 Les années suivantes, vous avez en principe jusqu’à mi-décembre 2024 pour procéder au paiement de votre CFE.

La taxe sur la valeur ajoutée (TVA)

Si la micro-entreprise dépasse les plafonds de chiffre d'affaires, elle doit payer la TVA. C'est votre cas au-delà de :

  • 91 900 € de CA pour l'achat vente de marchandises et l'hébergement ;

  • 36 800 € de CA pour la prestation de services. 

La Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) est un impôt indirect qui concerne la consommation de biens et services. Les entreprises concernées par la TVA doivent la collecter auprès de leurs client·es, pour ensuite la redistribuer à l’État. En contrepartie, ils ont la possibilité de la déduire de leurs achats professionnels.

Votre CA dépasse les plafonds ? Alors, vous êtes bel et bien concerné·e par la déclaration et le paiement de la TVA ! Pour savoir quand ont lieu ces échéances, vous devez d’abord connaître votre régime d’imposition.

Les dates pour le régime réel simplifié de TVA

Vous relevez de ce régime si la TVA exigible est inférieure à 15 000 € et votre chiffre d'affaires inférieur à :

  • 840 000 € pour les activités de ventes et d’hébergement ; 

  • 254 000 € pour les activités de prestations de services.

Dans ce cas, vous devez réaliser votre déclaration de TVA annuellement, au plus tard le 2e jour ouvré suivant le 1er mai.

Pour l’année en cours, la date limite de déclaration est fixée au 3 mai 2024.

Concernant le paiement de la TVA, il s’effectue en 2 parties :

  • 1er acompte de 55 %, entre le 15 et le 24 juillet 2024 ;

  • 2e acompte de 40 %, entre le 16 et le 24 décembre 2024.

Les dates pour le régime réel normal de TVA

Dans le cas où la TVA exigible est supérieure à 15 000 €, alors vous relevez du régime réel normal. Vous pouvez aussi opter volontairement pour ce régime.

Vous devez donc réaliser mensuellement votre déclaration, ainsi que votre paiement, entre le 15 et le 24 du mois

Reçu et facturation Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Je découvre l'outil de facturation Shine avec TVA

Calendrier des échéances fiscales du micro-entrepreneur : le récap’

Pour résumer, la vie du micro-entrepreneur est jalonnée d’obligations fiscales avec des dates clés à retenir :

👉 pour l'impôt sur le revenu (tous les ans entre avril et juin) ;

👉 pour la CFE (tous les ans en décembre) ;

👉 pour la TVA si vous êtes concerné·e (tous les mois ou une fois par an en mai).

Si vous voulez en savoir plus sur la fiscalité en micro-entreprise, nous vous conseillons notre article dédié !

Et pour recevoir des conseils d’entrepreneur·ses aguerri·es, participez à nos prochains ateliers

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

regimes-sociaux-eurl

Fiscalité

Zoom sur les régimes sociaux applicables en EURL

06 mars 2023

Les tops articles de Copilote

Le compte pro qui en fait plus

+ de 12 100 avis

4.8 / 5 sur App Store

4.6 / 5 sur Google Play

4.6 / 5 sur Trustpilot

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
Zoom sur l’impôt sur le revenu (IR)
La cotisation foncière des entreprises (CFE)