Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine

Le métier de Lead Product Marketing - Interview de Margaux

Publié le 3 août 2022Mis à jour le 5 août 20225 min. de lect

Enfant, Margaux voulait être archéologue, écrivaine et professeure de français. L’amour de la recherche et l’écriture, en somme. C’est pourquoi aujourd’hui, elle est Lead Product Marketing : pour rechercher ce qu’il y a de meilleur pour nos clients et leur présenter, dans un français parfait, notre produit de la manière la plus claire possible.

Que faisais-tu avant d’arriver chez Shine ?

J’ai commencé à travailler il y a sept ans. J’ai toujours évolué dans des start-ups dans le milieu numérique. Je suis rentrée par la porte communication, puis je me suis orientée vers un secteur un plus proche du produit, le content marketing. En gros : content management, copywriting et branding. Cela me plaisait beaucoup, j’aimais beaucoup essayer de résoudre des problèmes complexes et les présenter sous un œil nouveau et intéressant pour les utilisateurs. Et j’aimais bien être lue. Ma dernière expérience avant Shine était chez Bruno, une fintech où nous étions cinq à l’époque où je l’ai rejointe, en tant que brand manager. Il n’y avait personne d’autre côté marketing donc mon travail était à la fois de faire connaitre la solution et de travailler sur la proposition de valeur. Je devais aussi travailler sur l’engagement des utilisateurs, la façon dont ils découvrent les fonctionnalités, comment ils apprivoisent le produit etc. C’est là que je me suis rendue compte que c’était précisément cela que je voulais faire, c’était ce qui m’intéressait le plus. Bien plus que toute la partie communication dont je m’occupais également, les relations presse notamment. À partir de là, j’ai commencé à chercher du travail dans ce domaine : le product marketing. Et je suis arrivée chez Shine.

Tu n’avais pas peur d’endosser un rôle que tu ne connaissais que très peu ?

Si, un peu, je dois l’avouer. C’était un intitulé nouveau, un poste très large avec beaucoup de missions différentes. Des missions que je n’avais pas forcément déjà accomplies, d’autres où je me sentais moins à l’aise. Mais en fait, Shine en tant qu’entreprise a pris le dessus : j’étais trop séduite par ce qu’elle dégageait pour reculer. Je me suis dit : “les missions, il y a toujours moyen de les ajuster.” Donc oui, cela me faisait peur au tout début mais je me disais que j’allais m’en sortir ! D’autant que, de façon générale, le product marketing est un métier très récent en France. Quand j’ai postulé chez Shine il y a 3 ans, il y avait très peu d’offres en product marketing, le métier n’était pas aussi défini qu’aujourd’hui. J’ai donc plus postulé à l’entreprise et à la mission derrière qu’à un intitulé : donc en définitive, je n’ai sûrement pas eu si peur que cela non plus !

Quelle est ta définition du product marketing ?

Pour moi, le product marketing, c’est l’alignement d’un produit à des utilisateurs : trouver la formule qui parle à la fois aux utilisateurs, pour qu’ils voient facilement en quoi le produit peut leur servir et essayer de comprendre les besoins des personnes que nous ciblons. C’est adapter notre offre pour que cela réponde à leurs besoins. Donc, notre rôle est de synthétiser cela sous forme de messages, essayer de décrire le produit de la manière la plus pertinente possible pour nos cibles et de l’autre côté, essayer de prendre en compte ce que les gens nous disent pour améliorer notre offre et nos messages.

Concrètement chez Shine, nous appartenons à l’équipe produit donc nous intervenons très tôt dans la conception de l’offre, dans la manière de la construire, afin que nos utilisateurs la comprennent : quels messages on y met, à qui ça s’adresse, quels peuvent être les petits plus qu’on peut leur apporter dans leur quotidien. Ensuite, on fait le pont avec l’équipe marketing pour que les personnes qui seront amenées à parler du produit se l’approprient.

Selon toi, qu’est-ce qui fait la réussite d’une équipe product marketing ?

En premier, pour s’épanouir dans une équipe product marketing, je pense qu’il faut être curieux et prêt à se remettre en question.

Pour ce qui est de faire de nos efforts un succès, je pense que cela passe par beaucoup de collaboration avec les autres équipes. Il faut beaucoup écouter les gens qui sont en contact avec les clients comme l’équipe sales. Et bien sûr, écouter les clients directement. Chez Shine, on a de la chance : nos clients nous parlent directement via notre roadmap publique notamment. Alors nous prenons en compte leurs suggestions et remarques. D’un autre côté, il faut aussi savoir collaborer avec beaucoup de personnes différentes et savoir trouver un espèce de terrain d’entente entre le produit et le marketing par exemple. Ce n’est pas forcément évident tous les jours. Moi, je suis la plus heureuse quand les planètes s’alignent. Un exemple concret : les virements groupés. On a réussi à rapidement comprendre les besoins des utilisateurs, et rapidement réussi à les traduire en produit avec une bonne communication.

Quelle est ta plus grande fierté depuis que tu es arrivée chez Shine ?

Ce dont je suis le plus fière est d’avoir réussi à faire grandir l’équipe car j’ai commencé seule. J’avais l’impression que je n’étais pas assez efficace, c’est-à-dire que je faisais ce que je m’imposais de faire et c’est tout. Depuis qu’on recrute, il y a naturellement plus de propositions et d’actions et chacun peut influencer positivement les autres.

Je suis aussi fière du lancement de nos cartes virtuelles : c’était bien parce que nous sommes partis d’un besoin des utilisateurs. On a passé beaucoup de temps à les interroger, à savoir ce qu’ils voulaient etc. Et maintenant, les gens les utilisent et y voient un bénéfice.

Quelle est la chose la plus compliquée à faire dans ton métier ?

Alors cela peut sembler paradoxal parce que j’adore ce côté mais il peut vite devenir infernal : le fait de passer d’un sujet à l’autre, constamment. Notre offre est assez riche, on s’adresse à plein de cibles différentes. On ne s’ennuie jamais mais il y a beaucoup de travail mais peut-être moins de temps pour creuser les sujets, aller au fond des choses.

Heureusement, nous ne sommes pas seuls : d’autres gens peuvent prendre le relai, notamment côté produit.

💎

L’équipe Product Marketing renforce doucement mais sûrement ses rangs. Deux nouvelles personnes arrivent cet automne en tant que Product Marketing Manager, et une autre dès septembre, en tant que copywriter, pour soigner nos contenus écrits.

Global Card
Shine

Le compte pro qui simplifie le quotidien des entrepreneurs

Decouvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

Maxime et Matthieu de Charitips.

Récits de Shiners

Maxime joue sa carte caritative

5 min · 16 juin 2021

Les tops articles de Copilote

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Blog Copilote

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

  • Communauté

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.