Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Sinistre : comment faire jouer son assurance pro ?

Antonin C
par Antonin C Publié le 6 décembre 2023Mis à jour le 15 décembre 20233 min. de lect

Les petits accidents de la vie courante arrivent fréquemment (casse d'un objet de valeur, bris de vitre, blessure bénigne) et sont, généralement, sans gravité. Mais certains sinistres ne pardonnent pas : dégât des eaux, incendie, accident de la route, dégâts après un sinistre climatique… Si vous avez dû expérimenter l’un d’eux, nous sommes tristes de l’apprendre. Pour vous aider, nous avons rassemblé les bons gestes à adopter et le mode d’emploi à suivre !

Sommaire
assurance-pro-sinistre

Étape n°1 : respecter le délai de déclaration à l'assureur

Quel que soit le type de sinistre, vous devrez respecter le délai de déclaration du sinistre à votre assureur. Pour cela, inutile de se replonger dans les termes des garanties du contrat ! 

La déclaration d’un sinistre à votre assurance doit se faire sous : 

  • 2 jours pour un vol ou une catastrophe naturelle ; 

  • 5 jours pour un dommage matériel ou corporel. 

Nous vous conseillons cependant de relire votre contrat pour connaître le montant et le type d'indemnisation auquel vous pouvez prétendre. 

Zoom sur les catastrophes naturelles 🌋

Voici la liste des catastrophes naturelles : inondation, tempête, tremblement de terre, éruption volcanique, température extrême, glissement de terrain, sécheresse, incendie de forêt. 

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Retrouvez la sérénité avec les assurances du compte pro Shine.

Découvrir Shine

Étape n°2 : déclarer le sinistre à votre assureur

Maintenant que vous connaissez les délais à respecter pour faire jouer votre assurance pro, jetons un œil au contenu de la déclaration.

Dans votre lettre ou par mail, vous devrez prouver : 

  • le préjudice (une voiture cassée, une cliente à l'hôpital, etc.) ; 

  • la faute l'ayant engendré (un délit, une négligence, etc.) ; 

  • le lien entre les deux (“un délit commis par X a résulté sur une vitre de voiture cassée”). 

La manière dont vous devez envoyer cette déclaration est stipulée dans le contrat (soit par lettre recommandée soit en ligne, le plus souvent).

Étape n°3 : réunir les preuves et documents requis

Pour détailler et évaluer la nature des dommages, il vous faudra regrouper tous les justificatifs possibles (photos, vidéos, témoignages écrits, factures, documents qui prouvent la valeur d’un bien…).

Un autre réflexe à avoir est de garder les biens endommagés le temps de la procédure.

Enfin et pour faciliter le travail de l’assureur, nous vous conseillons de résumer par écrit les circonstances dans lesquelles le sinistre professionnel s’est produit.

En cas de vol ou de vandalisme 💡

Dans ces cas de figure, nous vous conseillons de contacter la police ou la gendarmerie. Une fois votre plainte déposée, vous recevrez un certificat de dépôt de plainte à adresser à votre assureur. 

Étape n°4 : Attendre l’expertise

Il se peut que votre assureur demande l’avis d’un expert avant de vous indemniser. Cette phase n’est pas systématique, notamment lorsque le coût du dommage est assez faible (moins de 1 500 €). 

L’évaluation aura alors pour but d’identifier :

  • la cause et le responsable du sinistre ;

  • les dommages ;

  • le coût de l’indemnisation.

Bon à savoir : en cas de perte de marchandise réfrigérée, vous devrez faire constater la perte par un huissier. Une fois l’attestation de perte rédigée avec la valeur de la marchandise perdue, vous pourrez l’envoyer à votre assurance afin de vous faire indemniser. 

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Accélérez vos projets avec les workshops Shine

Étape n°5 : recevoir son indemnisation

L’indemnisation est réalisée selon les termes du contrat. Lorsqu’il y a expertise, le montant dépendra des conclusions de l’évaluation.

Vous estimez que le montant qui vous est proposé ne prend pas en compte toute l’étendue du sinistre ? 

L’action en justice ne devrait être envisagée qu’en dernier recours. Le mieux est de procéder par étape en commençant par faire part de votre désaccord à votre assurance.

💡 

En cas de désaccord avec votre assureur, vous pouvez demander le rapport final de l’expert ou faire réaliser une contre-expertise.

Faire jouer son assurance professionnelle : le récap’

En cas de sinistre, faire jouer son assurance professionnelle est extrêmement important. 

Pour rappel, voici les étapes à suivre : 

  1. respecter le délai de déclaration du sinistre à l’assureur ; 

  2. déclarer le sinistre en mentionnant le préjudice, la faute l’ayant engendré et le lien entre les deux ; 

  3. réunir les documents et preuves ; 

  4. attendre l’intervention d’un expert en cas de sinistre important ; 

  5. recevoir son indemnisation. 

Pour aller plus loin, voici un guide complet sur l’assurance professionnelle

Le saviez-vous ? Des assurances sont incluses dans votre compte pro Shine

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

assurance RC pro cover

Assurances professionnelles

Assurance RC pro : ce que vous devez savoir

31 janv. 2020

Les tops articles de Copilote

Le compte pro qui en fait plus

+ de 12 100 avis

4.8 / 5 sur App Store

4.6 / 5 sur Google Play

4.6 / 5 sur Trustpilot

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
Étape n°1 : respecter le délai de déclaration à l'assureur
Étape n°2 : déclarer le sinistre à votre assureur