Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine

Shine rejoint la communauté B Corp !

Mathilde Callède
par Mathilde Callède Publié le 15 juin 2020Mis à jour le 5 août 202210 min. de lect

Nous sommes très heureux·ses de vous annoncer que nous avons reçu le label B Corp !

Sommaire

B Corp : des entreprises qui cherchent à être les meilleures POUR le monde et non les meilleures AU monde

Comment obtient-on la certification ?

Shine rejoint donc la communauté B Corp, avec près de 93 points

Quelques astuces pour vous aider dans votre certification

B quoi ? Si vous ne baignez pas dans l’univers de la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises), il y a de fortes chances pour que vous n’en n’ayez pas encore entendu parler. Alors, pour résumer : B Corp (prononcer “Bicorpe”) est un label international, créé en 2006, qui reconnait l’engagement des entreprises dans les domaines sociaux et environnementaux. Il est attribué après un long processus qui dure plusieurs mois et évalue 5 domaines : la gouvernance, les collaborateurs, la collectivité, l’environnement et les clients.

Nous sommes bien sûr très fier·e·s d’avoir obtenu ce label, qui plus est avec 93 points ! Mais ce n’est certainement pas une fin en soi. Passées la joie et la fierté de l’avoir reçu, nous nous sommes dit que nous pourrions profiter de l’occasion pour partager avec vous les raisons qui nous ont poussés à être certifiés B Corp, ce que cela implique pour Shine dans le futur, et de partager notre expérience, pour éventuellement aider d’autres entreprises à obtenir cette certification.

B Corp : des entreprises qui cherchent à être les meilleures POUR le monde et non les meilleures AU monde

Qui de mieux pour présenter la communauté que la communauté elle-même ? B Corp se définit donc ainsi : “La communauté B Corp, fondée en 2006, aux Etats-Unis, réunit dans le monde les entreprises qui souhaitent (ré)affirmer leur Mission Sociétale au cœur de leur raison d’être. Ce sont des entreprises à but lucratif qui souhaitent progresser et démontrer leur impact positif en étant évaluées sur leur performance globale tous les 3 ans.”

B Corp évalue les actions menées par l’entreprise au cours de l’année passée. Elle prend donc en compte les faits et les actes. Pas les promesses. Le label évalue cinq domaines en particulier :

  • La gouvernance, c’est-à-dire l’éthique, la responsabilité et la transparence de l’entreprise

  • Les collaborateurs, ou la façon dont l’entreprise agit pour le bien-être financier, physique, professionnel et social de ses employé·e·s

  • La collectivité, qui évalue le bien-être social et économique des communautés dans lesquelles l’entreprise opère

  • L’environnement : les actions mises en places pour protéger l’environnement

  • Les clients : ce que l’entreprise fait pour améliorer la valeur créée pour les clients directs et les consommateurs de ses produits et services.

A l’issue de l’évaluation, les entreprises reçoivent une note sur 200 et seules celles qui ont au moins 80 reçoivent le label B Corp. Pour vous donner un ordre d’idée de l’exigence de l’évaluation, la note moyenne des entreprises candidates est de 51.

Qui sont les fameuses entreprises B Corp ? Il y en a maintenant 3 346 dans le monde. Vous retrouverez parmi celles-ci des entreprises de toutes tailles et tous secteurs : Patagonia, Ecover, La ruche qui dit oui, Luko, Nature & découvertes…

Depuis les débuts de Shine, nous avons à coeur de construire une banque responsable. Une entreprise qui, en plus de proposer un service qui simplifie le quotidien des entrepreneurs, s’engage dans une politique volontariste pour limiter notre impact sur l’environnement et soutenir des sujets de société importants à nos yeux. Il était donc tout naturel que nous nous rapprochions du mouvement B Corp. C’était également pour nous l’opportunité de trouver de nouvelles idées & pistes d’amélioration, en considérant cette évaluation comme un véritable guide.

Comment obtient-on la certification ?

Nous avons lancé le projet B Corp en octobre 2019 en commençant par définir un·e responsable du projet. C’est moi, en charge de la culture et des ressources humaines chez Shine, qui m’en suis occupé. Voici les étapes que j’ai traversées avec l’aide précieuse des mes collègues !

Phase 1 — La recherche d’informations

La première étape a été d’entrer en contact avec des entreprises qui avaient déjà tenté une certification, avec plus ou moins de succès à la clé. Cela nous a permis d’en savoir un peu plus sur le déroulé de l’audit, d’avoir des conseils sur la façon de s’organiser, et enfin de démystifier cette évaluation qui peut faire peur de prime abord, étant donné le taux de succès annoncé. Il ne restait plus qu’à se lancer !

Phase 2 — Le remplissage initial du questionnaire

Peu de temps après, j’ai inscrit Shine sur la plateforme B Corp Assessment et ai ainsi eu accès au fameux questionnaire. Sa longueur — 187 questions à choix multiple — peut être impressionnante, voire carrément effrayante, la première fois. Rassurez-vous ! Vous ne tarderez pas à le connaître par coeur.

Cette évaluation étant divisée en 5 grandes catégories citées précédemment, nous avons assigné un binôme à chaque catégorie, chargé d’évaluer sa partie. L’évaluation nous a pris à peu près deux semaines, en parallèle de nos tâches habituelles.

— > Si c’était à refaire, nous demanderions dès cette étape aux binômes de fournir un justificatif ou une explication pour chaque case cochée. Cela nous aurait fait gagner du temps durant l’audit !

Phase 3 — Centralisation des réponses et recherche de premières améliorations

J’ai ensuite intégré les réponses de chaque binôme sur la plateforme.

À ce stade, nous avions aux alentours de 82 points. Comme je l’ai dit, nous avions envie d’aller plus loin et de ne pas nous satisfaire de ce qui était existant chez Shine. Nous désirions envisager le questionnaire B Corp comme un véritable guide pour mieux faire. Aussi, nous avons profité d’un séminaire pour reprendre le questionnaire tous ensemble, point par point, pour déterminer si nous pouvions améliorer dès ce stade certaines pratiques de l’entreprise.

Nous avons ensuite assigné une personne responsable de chaque point d’amélioration et nous sommes donné un mois pour les mettre en place. Cela comprenait par exemple la mise en place d’actions pour réduire notre production de déchets, ou encore de convaincre les propriétaires de nos bureaux de n’utiliser que des produits écologiques pour la réalisation du ménage et de choisir un fournisseur d’électricité verte.

Phase 4 — La soumission du questionnaire à B Corp

A ce stade de l’aventure, nous avions 89 points. Cela nous semblait suffisant pour soumettre l’évaluation à B Corp.

Le 13 décembre, nous avons envoyé le questionnaire pour vérification. Il nous a immédiatement été demandé de remplir un document Excel pour appuyer nos réponses, détaillant un tas de données administratives et financières, notamment : business model, table de capitalisation, masse salariale (noms, salaires, genre, primes éventuelles, augmentations dans les 12 derniers mois, proportion de managers…)

Cette étape supplémentaire que je n’avais pas anticipée est fastidieuse mais doit être faite aussi vite que possible afin que votre dossier soit intégré à une cohorte de vérification rapidement !

Phase 5 — Attribution d’un analyste et début des échanges

L’engouement général pour B Corp ainsi que la crise du Covid 19 ont ralenti le processus. C’est après 3 mois d’attente que le 15 avril, un analyste nous a été attribué. Le fichier Excel avait permis de valider à peu près 30% du questionnaire, essentiellement dans la partie collaborateurs. Il fallait maintenant justifier chacune des autres réponses en fournissant un document justificatif ou un commentaire pertinent. Pas un échantillon de questions tirées au hasard, non. J’ai bien dit toutes.

Nous avons eu une semaine pour apporter les justificatifs, me mobilisant à 100% pendant 2–3 jours, avec l’appui indispensable de 4 autres membres de l’équipe puisque ces questions touchent aussi bien aux domaines de la gouvernance que des initiatives écologiques, en passant par notre manière d’interagir avec nos clients.

— > Nous aurions pu gagner du temps à cette étape si nous avions déjà collecté ces informations lors de la phase 2.

Un mois plus tard, l’analyse des documents était terminée. Et surprise : contre toute attente, nous avions gagné un peu plus de 4 points durant cette phase d’audit !

Phase 6 — Contrôle interne de qualité et certification 🍾

Après quelques allers-retours avec notre analyste — nous demandant à chaque fois une petite dizaine de précisions — notre évaluation est passée en contrôle interne de qualité chez B Corp.

Une semaine plus tard, nous obtenions la certification B Corp avec près de 93 points !

Au niveau du tarif, le coût de la certification dépend des revenus générés par l’entreprise, à partir de 1000€. Cette cotisation doit être payée annuellement.

Shine rejoint donc la communauté B Corp, avec près de 93 points

Le score "B Corp" de Shine

Nous sommes très fiers de rejoindre la communauté des entreprises B Corp. C’est un premier pas qui confirme nos choix et actions passées, et qui nous sert maintenant de guide pour nous aider à construire une banque responsable.

Voici, par exemple, quelques éléments qui nous ont permis d’obtenir cette évaluation :

  • Pour la gouvernance : notre objectif de parité au comité exécutif (2 femmes sur 5 aujourd’hui) ou encore la transparence auprès de tous les salariés quant aux finances de l’entreprise ;

  • Pour les collaborateurs : une mutuelle prise en charge à 100% pour tous les collaborateurs·rices ainsi que leur conjoint·e et enfants, la suppression du délai de carence et la distribution de BSPCE à tous les employés ;

  • Pour la collectivité : une sensibilisation régulière des employé·e·s aux sujets de l’égalité et de la diversité, un écart réduit entre le salaire le plus haut et le plus bas, une attention portée aux pratiques RSE des fournisseurs ;

  • Pour l’environnement : la publication du bilan carbone de l’entreprise, le recyclage et la mesure des déchets produits, l’utilisation d’ordinateurs reconditionnés ;

  • Et pour les clients : les échanges réguliers avec les clients pour améliorer le produit selon leurs besoins, notre feuille de route publique et ouverte aux propositions et votes des utilisateurs.

Nos différents scores "d'impact"

Il ne nous reste plus qu’à nous améliorer dans chacun des domaines 🙂

Nous avons bien sûr quelques idées, comme la mise en place d’une solution de crèche pour améliorer les conditions de vie des collaborateurs·rices, l’investissement dans la formation continue des équipes sur les questions sociales et environnementales ainsi qu’un déménagement vers des bureaux à faible consommation énergétique, pour améliorer notre impact environnemental.

Mais nous allons surtout travailler avec la communauté B Corp pour pouvoir nous améliorer ! Pour cela, B Corp nous a fourni un outil d’évaluation avec des actions précises et concrètes à mettre en place, et nous échangerons avec les entreprises déjà labellisées.

Et bien sûr, si vous avez des recommandations, nous serons très heureux d’avoir votre avis aussi !

Notre prochain rendez-vous est dans trois ans, pour une nouvelle évaluation, lors de laquelle nous espérons passer la barre des 100 points !

Quelques astuces pour vous aider dans votre certification

Si vous n’avez pas encore pris peur en lisant ce très long article, et que vous voulez aussi devenir B Corp, nous vous listons ici quatre astuces tirées de notre expérience qui pourront vous être utiles :

  • La certification est un processus relativement lourd, mais pas si sorcier ! Cela demande avant tout du temps, de l’organisation, et la collaboration active de plusieurs équipes. Il sera plus facile d’assigner un·e responsable de projet ayant facilement accès aux données administratives de l’entreprise.

  • Il est très courant de perdre des points pendant l’audit, quand on interprète mal une question ou que l’on est très, trop optimiste dans notre manière d’évaluer nos pratiques. Il vaut mieux, si possible, viser quelques points supplémentaires pour avoir de la marge.

  • 100% de vos réponses devront être solidement justifiées : rassemblez tous les documents nécessaires dans un même dossier (ou une note Notion dans notre cas), avec la justification écrite ou le document pour chaque point de chaque question ! Cela peut paraître fastidieux mais je peux vous garantir que vous vous remercierez durant l’audit.

  • N’hésitez pas à échanger avec des gens qui sont déjà passés par là ! Si besoin, je serais ravie de partager plus en détail notre expérience à ce sujet autour d’un (e-)café : mathilde@shine.fr 🙂

Global Card
Shine

Le compte pro qui simplifie le quotidien des entrepreneurs

Decouvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

Vision et engagements

Notre empreinte carbone en 2021

6 min · 02 mai 2022

Les tops articles de Copilote

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Blog Copilote

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

  • Communauté

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
B Corp : des entreprises qui cherchent à être les meilleures POUR le monde et non les meilleures AU monde
Comment obtient-on la certification ?
Shine rejoint donc la communauté B Corp, avec près de 93 points
Quelques astuces pour vous aider dans votre certification