Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Quels sont les différents types de microcrédits ?

Pascale
par Pascale Publié le 6 novembre 2023Mis à jour le 24 novembre 20234 min. de lect

Le microcrédit s’adresse aux personnes exclues du système bancaire classique et à celles dont les besoins en financement sont supérieurs au prêt obtenu par la banque. Il est adapté à la fois à la création et à la reprise d’entreprise. Dans ces cas de figure, on parlera de microcrédit professionnel. Mais il existe un autre type de microcrédit : le microcrédit personnel. Quelles sont les différences entre ces deux types de microcrédits ?

Sommaire
Microcrédit personnel : rôle & conditions
microcredit-types

Microcrédit personnel : rôle & conditions

À quoi sert le microcrédit personnel ?

Depuis son apparition en 2005, le microcrédit personnel est destiné à améliorer la situation de l’emprunteur·se. Cela inclut son insertion sociale ou professionnelle, mais également sa mobilité.

Ce crédit sert à financer des projets tels que l’acquisition d’un véhicule ou d’un ordinateur, le passage du permis de conduire... Il peut aussi compenser des dépenses ponctuelles (frais de santé inattendus, problèmes personnels…).

Attention toutefois, il ne s’agit pas d’un crédit à la consommation. Vous ne pouvez pas avoir recours à un microcrédit personnel pour acquérir une console de jeu ! Vous ne pouvez pas non plus vous en servir pour régler les charges courantes ni rembourser des dettes, encore moins d’autres crédits.

Il existe des microcrédits personnels spécifiques. Par exemple, le microcrédit véhicules propres. Il est destiné aux personnes avec de très faibles ressources qui souhaitent acheter ou louer (avec option d’achat) un véhicule peu polluant.

💡

Le microcrédit peut être utilisé pour acheter des biens ou des services.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Une solution de financement pour chaque entreprise.

Découvrir Shine

Quelles sont les conditions pour obtenir un microcrédit personnel ?

Le microcrédit personnel s’adresse en priorité aux personnes à faibles revenus, aux bénéficiaires des minima sociaux, aux chômeurs… qui ont été exclus du système bancaire classique.

Dans les faits, il est accessible à tout le monde, sans condition de revenus. La seule condition sine qua non est d’avoir un projet en rapport avec une insertion sociale ou professionnelle.

Pour bénéficier du microcrédit personnel, vous devez vous tourner vers un réseau d’accompagnement :

  • Pôle Emploi ;

  • Restos du cœur ;

  • Centres Communaux d’Action Sociale ;

  • Croix-Rouge ;

  • Emmaüs ;

  • association à vocation sociale…

Votre dossier est étudié et, s’il est éligible, vous êtes orienté·e vers un établissement bancaire agréé par le FCS (Fonds de Cohésion Sociale).

La demande est examinée par les structures locales. Le crédit est accordé sous réserve que la capacité de remboursement soit suffisante. Un accompagnement budgétaire est mis en place.

ℹ️ 

Les bénéficiaires d’un microcrédit personnel disposent d’un droit de rétractation de 14 jours suivant la date de signature du contrat.

Quel est le montant d’un microcrédit personnel ?

Dans le cadre d’un microcrédit personnel, le montant du prêt accordé est compris entre 300 et 8 000 €. Avant février 2022, il n’était que de 5 000 €.

Le microcrédit est un prêt à taux réduit garanti en partie par l’État, dans le cadre du Fonds de Cohésion Sociale. Cette garantie peut atteindre 80 %.

Quelles sont les modalités de remboursement d’un microcrédit personnel ?

Le taux d’intérêt du microcrédit personnel se situe habituellement entre 1,5 et 4 %, sans frais de dossier. Il est fixé par le prêteur. La durée de remboursement est comprise entre 6 mois et 7 ans (3 ans avant février 2022). Le microcrédit peut être remboursé par anticipation.

Microcrédit professionnel : rôle & conditions

À quoi sert le microcrédit professionnel ?

Le microcrédit professionnel est plus ancien que le microcrédit personnel, puisqu’il est apparu en 1988. Il est prévu pour encourager la création ou la reprise d’entreprises artisanales ou commerciales de moins de 3 salarié·es. Il peut également servir à financer la location d’équipement par des entreprises qui ont un accès restreint au financement bancaire.

💡

Les microcrédits personnel et professionnel sont régis par l’article R518-61 du Code monétaire et financier.

Qui a droit à un microcrédit professionnel ?

Le microcrédit professionnel, comme le microcrédit personnel, est destiné en priorité aux personnes à faibles revenus ou en situation de précarité. Mais il s’adresse en réalité à toutes les personnes porteuses d’un projet professionnel.

Pour solliciter un microcrédit professionnel, vous pouvez vous adresser :

  • à une association habilitée par le code monétaire à distribuer les microcrédits, comme l’ADIE (Association pour le Droit à l’Initiative Économique) ou Crea-sol ;

  • aux réseaux spécialisés dans le financement de la création d’entreprise (France Active, Réseau Entreprendre, Initiative France) ;

  • à la chambre de commerce ou la chambre des métiers.

Comme pour le microcrédit personnel, votre dossier, s’il est éligible, est transmis à l’une des banques agréées par le Fonds de Cohésion Sociale.

📌

Le microcrédit professionnel peut être complémentaire à un crédit bancaire classique.

Quel est le montant d’un microcrédit professionnel ?

Le montant maximum d’un microcrédit professionnel est de 12 000 € (10 000 € avant février 2022). Comme pour le microcrédit personnel, un taux d’intérêt est appliqué et fixé par le prêteur. Par exemple, il est de 9,87 % avec l’ADIE et 5,90 % avec Crea-sol, sans frais de dossier.

Des facilités peuvent être accordées selon les organismes. L’ADIE, notamment, propose de différer de 3 mois le premier paiement.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Découvrez notre template de prévisionnel financier prêt à remplir !

Remboursement d’un microcrédit professionnel : comment ça se passe ?

La durée de remboursement d’un microcrédit professionnel se situe entre 6 mois et 5 ans. Ici aussi, il peut être remboursé par anticipation.

Un accompagnement social est mis en place pour tous les types de microcrédits.

Les différents types de microcrédits : en bref

Il existe 2 types de microcrédits : personnel et professionnel. 

Voici un récapitulatif des caractéristiques du microcrédit personnel :

  • pas de conditions de revenus mais priorité aux faibles revenus ;

  • avoir un projet d'insertion sociale ou professionnel ;

  • durée du reboursement de 6 mois à 7 ans ;

  • montant maximal de 8 000 €.

Voici un récapitulatif des caractéristiques du microcrédit professionnel :

  • priorité aux faibles revenus ;

  • avoir un projet professionnel ;

  • durée du reboursement de 6 mois à 5 ans ;

  • montant maximal de 12 000 €.

Et maintenant, nous vous conseillons notre guide ultime sur le microcrédit professionnel

Pour plus de conseils avisés pour entrepreneur·ses éclairé·es, notre newsletter La Lanterne est là

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

Emprunt en SCI : comment faire ?

Prêt

Comment réaliser un emprunt avec une SCI ?

06 sept. 2022

Les tops articles de Copilote

Le compte pro qui en fait plus

+ de 12 000 avis

4.8 / 5 sur App Store

4.4 / 5 sur Google Play

4.6 / 5 sur Trustpilot

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
Microcrédit personnel : rôle & conditions
Microcrédit professionnel : rôle & conditions