Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine

La fin des emplois à plein temps chez Shine

par Nicolas Reboud

25 mars 2019

12 min. de lect

En février dernier, nous avons modifié tous les contrats des salariés de Shine, en supprimant la clause d’exclusivité et en incluant un jour par mois dédié au freelancing. Le traditionnel temps plein n’existe officiellement plus chez Shine ! Nous pensons qu’il s’agit d’une opportunité immense, que ce soit à l’échelle des employés, de l’entreprise, ou de la société.

Sommaire

Le freelancing devrait être accessible à tous

Emprisonner vos équipes ne vous mènera à rien

Et si nous révisions tous nos contrats ?

Sur le plan personnel

Pour l’entreprise (Shine)

À un niveau systémique

Rejoignez le mouvement, téléchargez nos contrats !

There are no full-time jobs at Shine anymore!

Why everyone at Shine is encouraged to work outside

Imprisoning your employees is not the right way to keep them

Advantages at personal, company, and systemic levels

At a personal level

At a company (Shine) level

At a systemic level

Follow the move, download our contracts

Le freelancing devrait être accessible à tous

Chez Shine, nous sommes convaincus que futur du travail et freelancing sont étroitement liés.

Mais nous ne croyons pas au mythe du remplacement du travail salarié par le freelancing. Ce que nous jugeons plus probable, en revanche, c’est que dans quelques années, la majorité des actifs travailleront en freelance à mi-temps, ou à un moment de leur carrière.

Cela fait une sacrée différence.

Non, le freelancing ne va pas résoudre les dysfonctionnements du monde du travail en remplaçant le salariat. Mais il peut apporter la flexibilité et la liberté dont beaucoup d’employés manquent cruellement.

Le freelancing permet de choisir pour qui l’on travaille, quand on travaille, d’où l’on travaille. Il s’agit d’une formidable opportunité d’essayer des emplois différents, d’acquérir de nouvelles compétences, d’avoir un job alimentaire pour pouvoir vivre sa passion en parallèle… En bref, de composer sa vie professionnelle “à la carte”, en fonction de ce qui nous épanouit et nous rend heureux.

Travailler en freelance, ne serait-ce que sur une courte période, permet de s’enrichir tant sur le plan professionnel que personnel. Vous apprenez à surmonter votre syndrome de l’imposteur, à prendre confiance en vous et en vos compétences, à gérer un ou plusieurs clients, ainsi que leurs deadlines et attentes, à séparer vie professionnelle et vie personnelle, à vendre vos services et vos compétences au juste prix… Peu de gens regrettent d’avoir sauté le pas, qu’ils décident ou non de poursuivre en freelance ensuite.

Dans un monde idéal, nous aimerions que chacun·e puisse avoir l’opportunité d’explorer les avantages du freelancing, sans en subir les potentiels inconvénients (crainte de la charge administrative, des revenus irréguliers…).

Emprisonner vos équipes ne vous mènera à rien

L’un des principaux challenges pour une entreprise est de trouver des talents, et de les garder ensuite.

C’est ce qui pousse la plupart des employeurs à mettre tout en œuvre pour dissuader leurs employés de partir, et de travailler pour qui que ce soit d’autre. Concrètement, cela prend diverses formes, plus ou moins formelles : contrats à plein-temps, clauses d’exclusivité, périodes de préavis à rallonge, etc.

Toutes ces mesures sont profondément contreproductives.

Vos employés resteront dans votre entreprise s’ils sont heureux d’y travailler. C’est aussi simple que cela. Et la meilleure manière de rendre quelqu’un heureux n’est certainement pas de l’emprisonner.

Chez Shine, nous avons pris l’initiative d’inclure du temps pour le freelancing dans les contrats de chaque salarié·e.

Concrètement, chaque employé·e de Shine bénéficiera d’au moins 1 jour par mois au cours duquel il·elle n’est pas censé·e travailler pour Shine, mais pour un autre organisme. Cela, sans aucun changement au niveau du salaire ou des avantages fournis par Shine.

Nous avons également supprimé la clause d’exclusivité de chaque contrat. C’est une clause relativement standard, présente par défaut sur les contrats depuis des années, à tel point qu’elle n’est même plus remise en question. Nous considérons que cette clause est obsolète, et sans tomber dans l’excès… presque anticonstitutionnelle. Nous l’avons donc supprimée, ce qui fait de Shine l’une des premières entreprises à officiellement libérer ses salariés !

Et si nous révisions tous nos contrats ?

Nous sommes convaincus que c’est une “win-win-win situation”.

Sur le plan personnel

Désormais, chaque employé·e de Shine bénéficie du confort et de la sécurité d’un emploi salarié, mais a la liberté de prendre un bol d’air frais chaque mois.

Les avantages sont nombreux :

  • Du temps officiellement libéré pour devenir bénévole ou travailler pour une ONG à un tarif très bas, sans contrainte de revenu ;

  • Un encouragement à dépasser ses limites, oser, créer… Plus d’excuse pour ne pas lancer une activité annexe qui vous tient à cœur !

  • Un élargissement de l’horizon et des perspectives en confrontant des environnements de travail divers ;

  • Plus de compétences du fait d’une plus grande variété de missions ;

  • L’opportunité d’approfondir ses compétences actuelles, de les mettre en application au service d’autres missions, de se positionner comme un expert et de gagner en confiance en soi ;

  • L’utilisation de l’application Shine “en conditions réelles”, et une véritable compréhension des problématiques et attentes nos utilisateurs.

Pour l’entreprise (Shine)

Nous sommes très fiers (et reconnaissants !) d’avoir un turn-over particulièrement faible depuis nos débuts (0 sur l’année passée). Mais nous sommes aussi conscients qu’en grandissant, les départs seront inévitables. Cela dit :

  • Si nos employés quittent Shine, nous souhaitons que ce soit pour une nouvelle aventure la plus excitante et épanouissante possible pour eux ; cette initiative y contribue.

  • Si nous remplissons notre mission de faire de Shine une entreprise où les gens sont heureux de travailler, alors permettre aux salariés de travailler en freelance à côté ne devrait pas augmenter le turnover, mais plutôt le faire baisser.

Surtout, nous pensons que les avantages pour l’entreprise sont nettement supérieurs au risque de perdre un·e employé·e :

  • L’équipe s’améliore en permanence, gagne en maturité et en compétences grâce à leurs expériences en freelance ;

  • Ils apprennent au contact d’autres environnements de travail, à une vitesse considérable, et font profiter à Shine de toutes ces bonnes pratiques ;

  • Dans le cas de Shine plus spécifiquement, 100% de l’équipe est utilisatrice du service que nous construisons. Cet aspect à lui seul constitue un avantage incroyable pour l’entreprise.

Cette liste est évidemment non-exhaustive, et nous sommes curieux de découvrir quels autres avantages cette mesure va apporter !

À un niveau systémique

Selon nous, il s’agit d’une opportunité pour les salariés et leur entreprise, mais aussi pour la société dans son ensemble, si chaque entreprise faisait de même.

  • Cette démarche encourage l’innovation, le partage de bonnes pratiques et la formation continue, bien plus efficacement que n’importe quelle politique publique ;

  • Les compétences des travailleurs augmentent, et donc leur employabilité ;

  • Le marché du travail gagne en flexibilité, l’entrepreneuriat et la prise de risque sont facilités, sans remettre en question la sécurité de l’emploi ;

  • Cette liberté accrue peut permettre de réduire le stress et l’anxiété liés au travail, et donc avoir des effets positifs en terme de santé publique (ce n’est un secret pour personne, être coincé·e dans un emploi qui ne vous épanouit pas est loin d’être bénéfique à votre santé mentale).

Rejoignez le mouvement, téléchargez nos contrats !

Si vous souhaitez vous lancer avec nous, voici une première étape ! Nous mettons à disposition nos modèles de contrat, et nous vous invitons à les utiliser.

👉 Notre modèle de contrat au Forfait jours

👉 Notre modèle de contrat aux 35 heures

Si vous voyez une erreur ou un aspect que nous pourrions améliorer, écrivez-nous ! Surtout, dites-nous comment cela fonctionne chez vous, quels bénéfices vous en tirez, comment cela pourrait être amélioré… Bref, partagez vos résultats !

Vous souhaitez rejoindre l’aventure Shine ? Nous recrutons en tech, marketing, communication… et nous sommes toujours ravis de recevoir des candidatures libres ! ;)

PS : Chers concurrents, nous n’avons pas supprimé les clauses de non concurrence et de confidentialité :) Quel que soit le degré de transparence que nous souhaitons atteindre, nous pensons qu’une entreprise se doit de protéger certaines informations confidentielles, ce qui n’est pas compatible avec le fait que nos salariés travaillent pour un concurrent direct. Nous sommes certains que vous comprendrez !

Article rédigé à 4 mains avec l’aide d’Estelle Zeliszewski.
Merci à nos avocat·e·s de chez Bold pour leur aide précieuse lors de la modification de nos contrats !


There are no full-time jobs at Shine anymore!

Last February, we changed all work contracts at shine to remove the exclusivity clause and include time for freelancing. There are no “full-time jobs” at Shine anymore! We are convinced that it’s a great opportunity for people, companies and society; here is why.

Why everyone at Shine is encouraged to work outside

At Shine, we firmly believe that the future of work lies in Freelancing.

But contrary to popular belief, we don’t think that “50 % of the workforce will be composed of independent workers”. What is a lot more probable is that 50 % of the workforce will be freelancing part-time, or at some point in their career.

That makes a big difference.

We don’t think freelancing magically solves everything by replacing salaried work. What it brings, though, is the flexibility and freedom people miss in their salaried jobs.

Freelancing allows you to work with different companies, from different places, at different times; it is an opportunity to try different jobs, to learn new skillsets, to have a side job to be able to live your passion.

Being a freelancer, at least for some time, helps you grow a lot, both personally and professionally. It teaches you how to separate personal and professional activities. It teaches you how to behave with a client, manage deadlines and expectations, be self-confident and not depreciate yourself. It teaches you how to compute the real cost of work, including time off, sickness, time for training and learning new skills, etc.

Most people who take the plunge don’t regret it, whether they decide to remain freelancers afterwards or not.

Imprisoning your employees is not the right way to keep them

One of our biggest challenge as employers these days is to find and keep talents. That’s why most of companies fight hard to prevent their employees from leaving, and even working for anybody else. Concretely, it takes the form of full-time contracts, exclusivity clauses, long notice periods etc.

This is complete nonsense.

The best way to keep your people is to make them happy to work for you. Has imprisoning someone ever made him·her happy?

So we decided to take actions at Shine and to add time for freelancing in everyone’s contract.

In fact, we decided that every employee at Shine will have at least 1 day per month where he·she is not expected to work at Shine, but for someone else. This without any change in salary, shares detention, or anything else.

We also removed the exclusivity clause from everyone’s contract. It’s a pretty standard clause in any work contract, and it has been that way for decades. We think this is completely outdated, and without sounding too dramatic, border unconstitutional. So we removed it, and by doing so, we are one of the very first companies to officially free its workforce!

Advantages at personal, company, and systemic levels

We are convinced that this is an obvious win-win-win move.

At a personal level

Everyone at Shine now benefits from the security, comfort and reassurance of a salaried job, but also has the opportunity to get a cup of fresh air every month.

The advantages are huge:

  • You have official time to do some benevolent work, or work for an NGO at a very low rate, without having to worry about the revenue;

  • You are encouraged to cross boundaries, dare, create, launch this project you were always keeping for later;

  • You get to broaden your horizon from working in many different work environments;

  • You get to learn more skills from working for a variety of missions;

  • You get to deepen your skillset, position yourself as an expert, and get confidence that all you’re learning at Shine is extremely valuable outside as well;

  • You get to use Shine, the product you work on most of your time, in a “real-life” situation.

At a company (Shine) level

We are really proud and grateful to have an extremely low rate of turnover at Shine since the beginning (0 over the last 12 months). That being said, we know that while growing, departures are inevitable. We both think that:

  • It’s best for us that our departing employees find the best possible job afterwards, and that initiative will help them.

  • If we’re doing a good job to make Shine a great place to work, this shouldn’t increase our turnover, but rather decrease it.

Most of all, we believe that the advantages for Shine are dramatically higher than the “increased risk of losing someone” that frightens companies so much.

  • You have all your staff perpetually improving themselves, gaining business maturity and skills, just thanks to the virtues of freelancing;

  • Your team is learning from the best practices of other work environments, at an amazing speed;

  • In our specific case, we get the amazing opportunity to get 100 % of our staff to be users of the Shine app. This itself is an absolutely invaluable asset for the company.

And this list could probably go on for a while!

At a systemic level

We do firmly believe that this is a great opportunity for society, as a whole. If every company did that, it would:

  • Foster innovation, best-practice sharing, and continuous training far more efficiently than any other public policy ever will;

  • Increase the overall employability of the working population tremendously;

  • Add flexibility to the job market, favor entrepreneurship and risk-taking;

  • Reduce overall stress and anxiety (we all know how being stuck in a job you don’t like can be harmful for your mental health), and consecutively have positive effects on public health.

As a result, we would love every company to do the very same thing, and we’ll do our best to help!

Follow the move, download our contracts

So here is a first step if you want to take the plunge with us: here is our contract model, feel free to use it.

👉 Our “forfait jours” contract model

👉 Our “35 heures” contract model

If you see something wrong, let us know. And most of all, please tell us how it works for you, how we can all improve it, and share the results!

Do you want to join the adventure? We recruit (tech, marketing, communication…)!

PS : dear competitors: we did not remove the “non-compete” and “confidentiality” clauses :) No matter how transparent we are trying to be, we do believe that a company still has to protect some intellectual property and strategic assets, which is not compatible with one of our employees servicing a direct competitor. We are confident you’ll understand that!

Written with the kind help of Estelle Zeliszewski
Many thanks to our lawyers from Bold for their precious help with these new contracts!

Ceci peut aussi vous intéresser

Comment survivre à un repas de fêtes quand on est freelance ?

4 min. de lect

Global Card
Shine

Le compte pro qui simplifie le quotidien des entrepreneurs

Decouvrir Shine

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Catégories

    Ressources

    Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

    Sommaire

    Le freelancing devrait être accessible à tous
    Emprisonner vos équipes ne vous mènera à rien
    Et si nous révisions tous nos contrats ?
    Sur le plan personnel
    Pour l’entreprise (Shine)
    À un niveau systémique
    Rejoignez le mouvement, téléchargez nos contrats !
    There are no full-time jobs at Shine anymore!
    Why everyone at Shine is encouraged to work outside
    Imprisoning your employees is not the right way to keep them
    Advantages at personal, company, and systemic levels
    At a personal level
    At a company (Shine) level
    At a systemic level
    Follow the move, download our contracts