Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Comment devenir développeur indépendant ?

Mathieu Marechal
par Mathieu Marechal Publié le 12 avril 2023Mis à jour le 31 mai 20236 min. de lect

À l’heure où le numérique est à la portée de toutes et de tous, le métier de développeur indépendant a le vent en poupe ! Il intéresse aussi bien les jeunes diplômés que les professionnels en reconversion. Pour embrasser cette carrière, il vous faudra passer par plusieurs étapes clés. Voici comment vous lancer dans la carrière de développeur indépendant, en mettant toutes les chances de votre côté !

Sommaire
1. Définir sa niche
devenir-developpeur-independant

1. Définir sa niche

Première étape : déterminer le domaine spécifique du développement informatique dans lequel vous désirez travailler. L’informatique est un domaine très varié.

Cela vous aidera à identifier les technologies et les langages de programmation dans lesquels vous devez vous spécialiser :

  • développement d’applications mobiles ;

  • développement web ;

  • bases de données ;

  • intelligence artificielle ;

  • big data, etc.

À savoir que certaines technologies sont beaucoup plus faciles d’accès que d’autres. Apprendre le PHP et mysql, par exemple, demande moins de temps et d’efforts que de devenir Data Scientist.

De la même manière, devenir développeur “full stack” demande un panel de compétences très large, alors que se spécialiser dans une catégorie de développement spécifique est plus accessible.

💸

Un développeur informatique indépendant, en France, facture entre 350 et 500 € par jour, en début de carrière. Lorsqu’il ou elle acquiert de l’expérience, son tarif par jour peut grimper à 800, voire 1 000 € par jour.

2. Élaborer un business plan

L’étape suivante consiste à élaborer un plan d’affaires simplifié, incluant vos objectifs à court et à long terme, accompagné :

  • d’une estimation de vos revenus ;

  • de la définition des coûts de lancement et vos charges structurelles ;

  • de l’établissement de votre stratégie marketing et commerciale.

Vous disposerez ainsi d’une meilleure vision de votre future activité freelance, et des leviers pour en assurer la rentabilité.

Notre conseil : il est utile d’analyser les tarifs demandés par votre concurrence, par jour de travail (on parle en développement informatique de TJM : taux journalier moyen). Cela vous permettra de déterminer combien de jours de mission vous devez facturer par mois pour générer un revenu suffisant.

Vous devez aussi choisir votre statut juridique, et pour cette activité, la micro-entreprise est en général parfaitement adaptée pour se lancer.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Créez votre entreprise en ligne avec Shine.

Découvrir nos offres

3. Se former, de manière initiale et continue

De nombreuses formations sont proposées pour devenir développeur informatique indépendant.

Vous pouvez vous inscrire à l’université et suivre un cursus en informatique, voire dans une école d’ingénieurs en informatique.

Mais il est bien plus rapide (et moins coûteux) de suivre une formation en ligne, telle que celles de :

Le fondateur de Free, Xavier Niel, a également lancé l’école 42, qui permet d’apprendre à coder en pratiquant sur de vrais projets et en s’amusant !

Au-delà de la formation initiale, pour devenir un excellent développeur sur le long terme, il est capital de continuer à approfondir les langages que vous avez appris, et d’en apprendre d’autres. L’apprentissage des bases d’un langage peut prendre quelques mois (voire plusieurs années), mais vous pourrez approfondir votre maîtrise de celui-ci petit à petit, et ainsi développer continuellement vos compétences.

Cette constante évolution de votre savoir-faire vous permettra d’élargir votre offre et les projets sur lesquels vous pourrez travailler.

📝

L’informatique est un domaine en perpétuelle évolution. De nouvelles technologies et frameworks apparaissent régulièrement. Il est donc nécessaire de rester à jour et de se former régulièrement aux nouvelles pratiques. 

4. Rassembler ses projets dans un portfolio

Si vous vous lancez dans le développement informatique, vous n’avez pas, ou peu, de projets à montrer à vos client·es.

Heureusement, vos professeurs vous demanderont probablement de réaliser des projets en cours de programme de formation pour valider votre diplôme.

Voilà donc de premiers projets à insérer dans votre portfolio de projets de développement !

Nous vous conseillons de mettre à jour votre portfolio après chaque mission réussie, afin de l’enrichir progressivement.

Grâce à votre portfolio, vous pourrez convaincre vos prospects de travailler avec vous. Ils auront accès à vos précédentes réalisations. Ces dernières leur permettent de se faire une bonne idée de vos compétences et de votre expertise.

5. Trouver des client·es

Vous maîtrisez les compétences techniques liées au développement web ? Votre business plan est prêt ? Vos premiers projets sont joliment présentés dans votre portfolio ? 

Alors, vous pouvez passer à la recherche de client·es.

Des plateformes sont spécialisées dans la mise en relation entre freelances et client·es :

  • Malt ;

  • Freelancer ;

  • Upwork.

Ces plateformes sont très pratiques et efficaces. Elles vous permettent de :

  • présenter votre profil (incluant votre formation et vos expériences professionnelles) ;

  • mettre en ligne votre portfolio ;

  • postuler à des projets ;

  • obtenir le paiement des projets réalisés.

Vous pouvez aussi contacter directement des entreprises afin de leur proposer vos services. Dans ce cas, nous vous recommandons de mettre en avant les raisons pour lesquelles vous êtes la meilleure personne pour le projet à réaliser. 

📌

Les secteurs d’avenir dans le développement logiciel sont l’IA (intelligence artificielle), l’e-commerce, les applications web progressives (mêlant application mobile et pages web), la cybersécurité, les technologies cloud.

6. Développer sa présence en ligne

Le marché des développeurs indépendants tend à devenir de plus en plus concurrentiel. Il suffit de se rendre sur une plateforme comme Malt pour constater le nombre considérable de profils qui cherchent des client·es.

Vous ne pouvez donc pas vous contenter de vous inscrire sur ces plateformes et attendre que les client·es défilent.

Pour lancer efficacement votre activité de développeur, vous devez vous faire connaître de votre clientèle cible et gagner sa confiance.

Pour ce faire, nous vous conseillons vivement de renforcer votre présence en ligne.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

2 emails par mois pour avancer dans votre aventure entrepreneuriale.

Un site web présentant votre activité

Personne d’autre que vous n’est mieux placé pour créer un site vitrine !

Sur votre site, nous vous conseillons de présenter vos précédentes réalisations, votre parcours professionnel et les technologies que vous maîtrisez. Bien entendu, vous devrez veiller à ce que votre site soit optimisé pour le référencement (SEO). Cela vous permettra d’être mieux classé·e dans les moteurs de recherche et d’être plus visible aux yeux des client·es potentiel·les.

Mais normalement, nous ne vous apprenons rien !

Une image de marque unique

Même en tant que freelance, posséder sa propre identité visuelle est un élément déterminant. Elle vous permettra de vous distinguer de la concurrence.

Cette identité visuelle peut inclure :

  • un logo ;

  • une police de caractères spécifique ;

  • une palette de couleurs qui vous plaît, etc.

Il faut que votre image de marque soit le reflet de votre personnalité et de vos valeurs.

Un profil LinkedIn à optimiser

LinkedIn est LE lieu en ligne où rencontrer votre future clientèle. 

Vous devez suivre ces étapes clés pour y nouer des relations professionnelles utiles : 

  • compléter son profil avec un maximum d’informations sur votre parcours ;

  • obtenir des recommandations écrites de la part de vos client·es ;

  • prendre la parole (dans le fil d’actualités, sous la forme de posts et d’articles), afin de démontrer votre crédibilité professionnelle ;

  • envoyer des messages et des demandes de connexions à des prospects, puis engager la conversation avec eux.

Il est également important que votre profil LinkedIn soit complet et toujours à jour.

Devenir développeur indépendant : le récap’

En résumé, vous devrez procéder à chacune de ces étapes pour mener à bien votre projet : 

  1. Définir sa niche ; 

  2. Rédiger un business plan exhaustif et choisir son statut juridique ; 

  3. Se former au métier de développeur web ; 

  4. Rassembler ses projets dans un portfolio attrayant ; 

  5. Trouver et étendre sa clientèle ; 

  6. Développer sa présence en ligne. 

Pour différencier vos flux financiers personnels et professionnels, nous vous conseillons d’ouvrir un compte pro pensé pour les web developers

👉 Vous souhaitez créer votre entreprise rapidement et à moindre coût ? Shine Start est sur le coup !

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

Cover Expertise boutique en ligne

Métiers du web

Comment ouvrir une boutique en ligne (avec ou sans stock) ?

06 mars 2020

Les tops articles de Copilote

Le compte pro qui en fait plus

+ de 12 000 avis

4.8 / 5 sur App Store

4.4 / 5 sur Google Play

4.6 / 5 sur Trustpilot

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
1. Définir sa niche
2. Élaborer un business plan