Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Calcul de sa capacité d'autofinancement : le guide pratique

par Deborah Alkama Publié le 10 avril 20244 min. de lect

La capacité d'autofinancement d'une entreprise correspond à la différence entre les produits financiers qu'elle encaisse et les charges qu'elle génère dans le cadre de son activité. Cela représente les ressources brutes disponibles pour l'entreprise à la fin d'un exercice. Cet indicateur permet d'estimer le flux potentiel de trésorerie de l'entreprise. Cet article a été conçu pour vous aider à calculer votre capacité d'autofinancement.

Sommaire
Quelle méthode de calcul appliquer ?
capacite-autofinancement-calcul

Quelle méthode de calcul appliquer ?

Pour calculer la capacité d'autofinancement, il existe deux approches possibles : 

  1. à partir de l'EBE (Excédent Brut d'Exploitation) ;  

  2. à partir du résultat net.

Calcul de la capacité d'autofinancement à partir de l'EBE

La formule

La formule pour calculer la capacité d'autofinancement à partir de l'excédent brut d'exploitation est la suivante :

Capacité d'autofinancement = EBE + Produits encaissables - Charges décaissables

Dans cette formule, les produits encaissables (qui génèrent des revenus et qui ne sont pas pris en compte dans le calcul de l’EBE) sont inclus. Cela comprend notamment les produits financiers, les produits exceptionnels et autres produits.

Les charges décaissables font référence aux dépenses réelles, c'est-à-dire aux sorties d'argent qui ne sont pas prises en compte dans le calcul de l'EBE. Cela inclut des éléments tels que les intérêts bancaires, les comptes courants d'associé·es et les charges exceptionnelles.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Les bons outils pour développer votre activité.

Découvrir

Zoom sur l’excédent brut d'exploitation

L'excédent brut d’exploitation (EBE) est un flux de trésorerie. Il correspond aux ressources d’exploitation dégagées par l’entreprise au cours d’un exercice comptable. Le calcul de l’EBE permet de déterminer la capacité de votre entreprise de générer des ressources de trésorerie. 

Exemple de calcul

Nous disposons, pour l'année en cours, des informations financières suivantes d'une entreprise fictive : 

  • excédent brut d'exploitation (EBE) : 200 000 € ; 

  • produits encaissables : 50 000 € ; 

  • charges décaissables : 30 000 €.

CAF = 200 000 € + 50 000 € - 30 000 € soit 220 000 €.

La capacité d'autofinancement de l'entreprise pour l'année en cours est donc de 220 000 €. Cette estimation simplifiée ne tient pas compte de certains éléments tels que les variations des dettes d'exploitation, les dotations aux amortissements, les variations du fonds de roulement, etc. 

Calcul de la capacité d'autofinancement à partir du résultat net

La formule

Il est également possible de calculer la capacité d'autofinancement à partir du résultat net de l'entreprise (différence entre les produits et les charges de l'entreprise). 

La formule de calcul est la suivante : 

Capacité d'autofinancement = Résultat de l'exercice + Charges calculées - Produits calculés + Valeur nette comptable d'éléments d'actifs cédés - Produits de cession des éléments d'actifs.

Les charges calculées représentent les charges non décaissables (qui n'entraînent pas une sortie d'argent). Elles comprennent les charges d'amortissement et les dotations aux provisions. Bien qu'elles réduisent le résultat de l'entreprise, elles n'impliquent pas directement une sortie d'argent, contrairement au remboursement d'un emprunt bancaire ou au paiement d'une dette fournisseur.

Les produits calculés englobent tous les produits non encaissables, qui ne génèrent pas de flux de trésorerie car ils ne correspondent pas à des entrées d'argent. Cependant, ils ont un impact sur le résultat de l'entreprise et contribuent à l'augmenter. Par exemple, les quotes-parts des subventions d'investissement ou les reprises sur amortissement.

Zoom sur le résultat net

Le résultat net représente la somme gagnée par une entreprise. La formule de calcul du résultat net = (résultat d'exploitation + résultat financier + résultat exceptionnel) - impôt sur les bénéfices.

Exemple de calcul

Nous disposons, pour l'année en cours, des informations financières suivantes d'une entreprise fictive : 

  • Résultat de l'exercice : 180 000 € ; 

  • Charges calculées : 40 000 € ; 

  • Produits calculés : 20 000 € ; 

  • Valeur nette comptable d'éléments d'actifs cédés : 10 000 € ; 

  • Produits de cession des éléments d'actifs : 5 000 €.

CAF = 180 000 € + 40 000 € - 20 000 € + 10 000 € - 5 000 € soit 205 000 €.

La capacité d'autofinancement de l'entreprise pour l'année en cours est donc de 205 000 €.

Calculer sa capacité d’autofinancement : en bref

Comme vous pouvez le constater, prendre en compte la capacité d'autofinancement (CAF) est essentiel dès la création de son entreprise. Cet indicateur est capital pour examiner l’activité d’une entreprise et notamment sa rentabilité. 

Pour calculer votre capacité d’autofinancement, vous pouvez partir : 

  • de l'excédent brut d'exploitation = EBE + Produits encaissables - Charges décaissables ; 

  • du résultat net de l’entreprise = Résultat de l'exercice + Charges calculées - Produits calculés + Valeur nette comptable d'éléments d'actifs cédés - Produits de cession des éléments d'actifs.

La meilleure personne pour vous accompagner dans le calcul de ce KPI est un comptable. Voici comment choisir son expert-comptable

Et si vous avez besoin d’un coup de pouce dans votre gestion comptable, découvrez nos outils d’aide à la comptabilité

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

SAS : quelles sont vos obligations comptables ?

Comptabilité

Obligations comptables d'une SAS : le guide

03 sept. 2022

Les tops articles de Copilote

Le compte pro qui en fait plus

+ de 12 000 avis

4.8 / 5 sur App Store

4.4 / 5 sur Google Play

4.6 / 5 sur Trustpilot

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
Quelle méthode de calcul appliquer ?
Calculer sa capacité d’autofinancement : en bref