Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Freelance : comment calculer sa retraite simplement ?

Camille Deneu
par Camille Deneu Publié le 29 août 2023Mis à jour le 14 septembre 20234 min. de lect

Vous avez quitté le salariat pour vous lancer comme indépendant·e ? Bravo ! Mais en ce qui concerne le calcul de votre retraite, vous êtes un peu perdu·e ? Vous ne savez pas comment vous cotisez ni où aller pour connaître vos points ? Pas d’inquiétude : dans ce guide, on vous explique la méthode pour calculer votre retraite en tant que freelance ! 💸

Sommaire

1. Collecter les bonnes infos

2. Estimer ses revenus jusqu’à la retraite

3. Calculer les cotisations retraite

4. Réaliser les projections d’allocations retraite

5. Intégrer les régimes complémentaires

Calculer sa retraite d’indépendant·e : le récap’

calcul-retraite-independant

1. Collecter les bonnes infos

Avant de plonger dans les calculs, prenons un moment pour rassembler les éléments clés. 

Voici ce dont vous aurez besoin :

  • vos revenus annuels (tous les revenus bruts issus de votre activité indépendante + les fluctuations éventuelles) ;

  • les cotisations retraite (grâce à vos relevés de cotisations, vous pouvez identifier les montants que vous cotisez pour votre retraite) ;

  • votre âge ;

  • votre objectif de revenu à la retraite

  • les régimes complémentaires (comme le PER, par exemple) ; 

  • les stratégies fiscales (si vous bénéficiez du dispositif Madelin ou de réductions d’impôts, il faudra aussi en tenir compte).

💡

Pour rassembler ces données, vous pouvez consulter vos relevés de cotisations, vos déclarations fiscales et vos estimations de croissance de revenus. Vous pouvez aussi contacter la caisse d'assurance retraite et de la santé au travail (CARSAT) de votre département pour faire le bilan. 

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Le compte pro qui redonne la liberté aux freelances.

Découvrir Shine

2. Estimer ses revenus jusqu’à la retraite

L'objectif est de projeter vos revenus futurs en tenant compte des éventuelles variations et de la croissance potentielle. 

Pour y parvenir avec confiance, voici les étapes à suivre. 

Comment estimer ses revenus jusqu’à la retraite ?

Pour évaluer vos revenus jusqu’à la retraite, il existe une méthode simple mais efficace : la méthode de la moyenne. Vous pouvez calculer la moyenne de vos revenus annuels sur une période significative, par exemple les 5 à 10 dernières années.

Cette approche offre une vision plus réaliste de votre tendance financière.

Mais attention : votre activité peut évoluer ! 📈

Si vous anticipez une croissance constante, vous pouvez appliquer un taux de croissance annuel moyen à votre revenu moyen actuel. 

Voici 2 conseils pour vous projeter avec brio : 

  1. garder une approche réaliste ;

  2. tenir compte des fluctuations économiques. 

Imaginons que vos revenus bruts annuels moyens actuels sont de 50 000 € et que vous anticipez une croissance annuelle de 3 %. Après 20 ans, vos revenus projetés seraient d'environ 94 000 € par an.

📅

Si vous êtes né après 1953, le revenu pris en compte par la SSI est la moyenne de vos 25 meilleures années, dans la limite d’un PASS. Le Plafond annuel de la Sécurité sociale (PASS) sert de base de calcul à différentes prestations, dont la retraite. En 2023, il est de 43 992 €.

3. Calculer les cotisations retraite

Comprendre comment vos cotisations contribuent à la création d'un filet de sécurité pour vos années de retraite est crucial. Voici comment procéder étape par étape.

Comprendre les différents régimes de retraite

Avant de calculer vos cotisations, il vaut mieux vous familiariser avec les régimes de retraite disponibles pour les indépendant·es. En France, la Sécurité Sociale des Indépendants (SSI) est le régime de retraite de base obligatoire, mais il existe aussi des régimes complémentaires. 

Calculer les cotisations

Pour calculer vos cotisations au régime de retraite de base (SSI), c’est votre revenu annuel qui doit être pris en compte. Généralement, un pourcentage de votre revenu est appliqué comme cotisation. Ce pourcentage varie selon le régime et votre tranche de revenu. Il est important de consulter les barèmes officiels pour obtenir le taux précis.

L’exemple concret 📌

Supposons que votre revenu annuel soit de 40 000 €. Si le taux de cotisation au SSI pour votre tranche de revenu est de 25 %, vos cotisations annuelles au régime de retraite de base seraient de 10 000 €.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

2 emails par mois pour avancer dans votre aventure entrepreneuriale.

4. Réaliser les projections d’allocations retraite

Les projections d'allocations retraite vous permettent d'avoir une vision réaliste de votre situation financière future. 

Voici comment procéder :

Utiliser des outils en ligne ou des formules

Pour simplifier le processus, de nombreux outils en ligne vous permettent d'estimer vos allocations retraite en fonction de vos cotisations et de votre durée de cotisation. En entrant vos données, vous obtenez une estimation approximative de ce à quoi vous pouvez vous attendre une fois à la retraite.

L’exemple concret 📌

Imaginons que vous ayez cotisé 10 000 € annuels pendant 20 ans au régime de base et 2 000 € par an au régime complémentaire. En utilisant un outil de projection, vous pourriez estimer que vous recevrez environ 1 500 € par mois à la retraite.

5. Intégrer les régimes complémentaires

Les régimes complémentaires offrent des opportunités supplémentaires d'épargne et de bénéfices. 

Voici comment les intégrer de manière judicieuse :

Les options de régimes complémentaires

Les régimes complémentaires ne sont pas obligatoires, mais ils peuvent grandement améliorer vos allocations retraite. Différentes options sont disponibles en fonction de votre secteur d'activité et de vos besoins spécifiques. En plus du plan d'épargne-retraite (PER), vous pourriez envisager des solutions comme le PERCO, le PERP, ou les contrats d'assurance-vie.

Identifier vos objectifs financiers

Avant de choisir un régime complémentaire, il est nécessaire de clarifier vos objectifs financiers pour la retraite. Voulez-vous maximiser vos allocations à la retraite ? Cherchez-vous à bénéficier d'avantages fiscaux dès maintenant ? Votre choix de régime complémentaire dépendra de vos priorités financières à court et à long terme.

Intégrer les régimes à votre plan

Une fois que vous avez choisi un ou plusieurs régimes complémentaires, il est temps d’ajouter les cotisations attendues de ces régimes aux projections d'allocations retraite que vous avez réalisées précédemment. Cela vous donnera une vue plus complète et précise de vos revenus potentiels à la retraite.

L’exemple concret 📌

Imaginons que vous ayez décidé de souscrire à un PERCO, qui vous permet de cotiser jusqu'à 6 000 € par an. Si vous ajoutez cette contribution à vos autres cotisations, vos projections d'allocations retraite pourraient grimper en flèche. Avec un plan ajusté, vous pourriez envisager une retraite plus confortable que prévu.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Tous nos articles pour améliorer la gestion de votre entreprise.

Calculer sa retraite d’indépendant·e : le récap’

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour construire une retraite solide en tant qu’indépendant·e ! 🃏

Voici les étapes clés à retenir :

  • collecter des données pour vos calculs ;

  • estimer vos futurs revenus ;

  • calculer vos cotisations de retraite ; 

  • projeter vos allocations retraite ; 

  • intégrer les régimes complémentaires.

Et maintenant, voici la méthode pour préparer sa retraite au mieux en tant qu’entrepreneur·se

Vous êtes freelance ? Le compte pro Shine a été pensé pour vous.

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

calcul-retraite-dirigeant-non-salarie

Retraite

Dirigeant non salarié : comment calculer sa retraite ?

21 nov. 2023

Les tops articles de Copilote

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
1. Collecter les bonnes infos
2. Estimer ses revenus jusqu’à la retraite
3. Calculer les cotisations retraite
4. Réaliser les projections d’allocations retraite
5. Intégrer les régimes complémentaires
Calculer sa retraite d’indépendant·e : le récap’