IBAN, BIC : à quoi ça sert ?

Écrit le jeudi 30 juillet 2020 par Flore Campestrini
Avec Shine, dites adieu aux lourdeurs bancaires et aux tracas administratifs et comptables.

Votre relevé d’identité bancaire (RIB) en main, vous l’observez avec suspicion. « IBAN », « BIC », « SWIFT » : que signifient ces acronymes barbares et ces successions de chiffres et de lettres ? Est-il dangereux de les communiquer à un tiers ? Et pourquoi sont-ils parfois refusés par certains interlocuteurs ?

Premier élément de réponse : ces codes sont vos coordonnées bancaires établies selon la norme SEPA (Single Euro Payment Area) qui instaure des règles de paiement harmonisées en Europe. Ces identifiants vous permettent de réaliser des opérations bancaires, telles que des virements ou des prélèvements.

Vous souhaitez en savoir plus ? Lisez-ce qui suit !

Qu’est-ce que le numéro de compte IBAN ? 

Votre IBAN, ou « International Bank Account Number » dans la langue de Shakespeare, est le numéro qui identifie votre compte bancaire à l’international. Votre IBAN est donc votre numéro de compte bancaire international

Quand se sert-on de son IBAN ?

L’IBAN est nécessaire pour réaliser des virements et des prélèvements bancaires. Il permet d’identifier avec précision le compte à débiter ou à créditer afin de procéder au transfert des fonds. 

Votre IBAN vous sera par exemple utile si vous souhaitez payer l’URSSAF ou votre opérateur téléphonique grâce à un prélèvement automatique autorisé par mandat (mandat interentreprises B2B par exemple). Mais il vous sera également demandé par vos clients s'ils souhaitent vous régler par virement bancaire. 

Pour mettre en place une opération de paiement vous devez transmettre votre IBAN à votre créancier ou à votre débiteur. Ce numéro permettra à la banque de ce dernier d’identifier avec précision votre compte afin de procéder au prélèvement ou au virement.

Comment est composé un IBAN ?

Un IBAN est composé d’une succession de lettres et de chiffres. Les IBAN des comptes domiciliés en France comportent 27 chiffres et lettres. 

Chaque IBAN commence par un identifiant en deux lettres qui permet de connaître le pays dans lequel le compte est tenu. Les IBAN français commencent ainsi par les lettres « FR », les IBAN allemands par « DE » et les IBAN britanniques par « GB ». 

Viennent ensuite deux chiffres qui correspondent à une clé de contrôle. 

Puis se succèdent 23 chiffres qui identifient dans l’ordre :

  • votre établissement bancaire (5 chiffres) ;

  • votre agence bancaire (5 chiffres) ;

  • votre numéro de compte bancaire (11 chiffres) ;

  • et votre clé RIB (2 chiffres). 

Qu’est-ce que le code BIC ? 

Le BIC, ou « Business Identifier Code », est le deuxième élément qui compose vos coordonnées bancaires. Si l’IBAN permet d’identifier votre compte bancaire, le BIC permet quant à lui d’identifier votre banque. 

Le code BIC est le numéro d’identification internationale de votre banque. Il s’agit donc de la référence qui permet aux autres établissements financiers de reconnaître votre banque. 

Quand se sert-on du code BIC ?

Votre code BIC vous est demandé, en plus de votre IBAN, lorsque vous effectuez ou recevez un prélèvement ou un virement en France ou à l’international. 

Comment est composé un code BIC ?

Le code BIC de votre banque est composé d’une série de 8 à 11 lettres et/ou chiffres

Le BIC8, composé de huit signes, indique dans l’ordre : 

  • le code de votre banque (« TRZO » pour Treezor par exemple ) ;

  • le code de votre pays (« FR » pour la France) ;

  • et un code de localisation. 

Le BIC11 comprend, en plus des codes contenus dans le BIC8, un code optionnel désignant une agence bancaire précise ou une filiale de votre banque. 

Y-a-t-il une différence entre un code BIC et un code SWIFT ? 

Non. SWIFT est l’autre nom du code BIC. 

SWIFT, pour « Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication », est la société qui permet aux établissements financiers de communiquer entre eux en toute sécurité à l’échelle internationale. Cette coopérative gère les codes BIC. 

💡

RIB Shine : pourquoi mon BIC commence par TRZO ?

Comme indiqué plus haut, les premières lettres de votre code BIC renvoient au nom de votre banque. Alors pourquoi le code BIC indiqué sur votre RIB Shine commence-t-il par les lettres « TRZO » ?

Comme nous vous l’expliquons en détail dans notre article dédié, Shine est une néobanque qui s’appuie sur les services de paiement proposés par un établissement financier dénommé … Treezor. 

Votre compte pro Shine est donc hébergé auprès de Treezor. C’est pourquoi votre code BIC commence par les lettres TRZO (pour « TReeZOr »). 

Où trouver mon BIC et mon IBAN ? 

Votre BIC et votre IBAN sont vos coordonnées bancaires. Ils identifient votre compte et votre banque. Vous pouvez donc les trouver : 

  • sur votre RIB (relevé d’identité bancaire) ;

  • sur vos relevés de compte. 

Vous pouvez obtenir votre RIB sur le site de votre banque, dans votre espace personnel ou en faire la demande au guichet de votre banque. 

👉

Où trouver mon RIB Shine ? 

Vous pouvez télécharger votre RIB Shine :

  • sur l’application en cliquant sur « Plus » puis « Partager mon RIB Shine » ;

  • dans votre espace personnel sur la plateforme web en cliquant sur « Information bancaires » puis « Télécharger mon RIB ». 

  • Votre IBAN et votre BIC apparaissent également sur vos relevés de compte et sur vos factures. 

Que faire si mon IBAN est refusé ?

Le saviez-vous ? Votre RIB Shine est 100% français. Vous n’êtes pas fan du « made in France » et cela ne vous fait ni chaud ni froid ? Vous avez peut-être tort ! 

Un IBAN étranger peut poser problème pour mettre en place des prélèvements SEPA avec certaines entreprises privées et certains organismes tels que l’URSSAF ou les impôts. 

Cette situation ne devrait pas perdurer puisque, selon l’Article 9 du règlement (UE) n°260/2012, une entreprise ou une administration ne peut pas refuser des règlements effectués par virement ou prélèvement en euro au motif que le compte à créditer ou  à débiter est situé dans un autre état de la zone SEPA (composée de 34 pays d’Europe, dont les 28 membres de l’Union-Européenne).

Si vous rencontrez des difficultés pour faire accepter votre RIB, vous êtes donc en droit d’adresser un courrier à l’entreprise ou à l’organisme concerné afin de lui rappeler cette règle. Il vous est également conseillé d’informer votre banque du blocage rencontré. 

🔎

Zoom : Fonds de Solidarité, pourquoi mon IBAN Treezor a-t-il été refusé ?

Il apparaît que l’IBAN Treezor est encore peu connu de l’administration fiscale. Dans le cadre des demandes d’aides liées au Fonds de Solidarité, les Finances Publiques semblent dans certains cas avoir eu quelques difficultés à reconnaître les comptes bancaires identifiés par un IBAN Treezor. L’enregistrement de ces IBAN a parfois nécessité une manipulation manuelle et, dans certains cas, ils ont été refusés au profit d’IBAN provenant de banques traditionnelles. 

Pour palier cette situation certains utilisateurs ont fourni avec succès leur RIB Shine, leur avis de situation SIRENE, leur extrait k (ou KBis) et/ou leur attestation d’affiliation à l’URSSAF.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter les retours d’expérience postés par les membres de la Shine Community (mots clés : « fonds de solidarité IBAN »).

Est-il dangereux de communiquer son IBAN à un tiers ? 

Veillez à ne communiquer votre IBAN qu’à des personnes de confiance. Votre RIB vous permet de recevoir des virements ou de communiquer vos coordonnées à un tiers pour qu’il effectue des prélèvements sur votre compte. 

En communiquant votre IBAN vous pouvez donc subir des prélèvements non autorisés. Mais, bonne nouvelle, si de tels prélèvements venaient à être opérés, vous pourriez en demander le remboursement auprès de votre banque. Vous disposeriez d’un délai de 8 semaines pour contester le prélèvement, quelle que soit la raison de votre contestation. Ce délai est porté à 13 mois si vous contestez la validité du mandat ayant servi à effectuer le prélèvement.  

Par ailleurs, une personne mal intentionnée pourrait être tentée d’utiliser vos informations bancaires pour vous voler, par exemple en falsifiant un mandat de prélèvement TIP (Titre Interbancaire de Paiement). En cas de mouvement non identifié sur vos comptes, contactez immédiatement votre banque pour faire opposition. 

Comme tout ce qui touche à vos comptes bancaires, votre RIB doit donc faire l’objet de toutes vos attentions. Inutile de le laisser trainer au risque de le voir tomber entre de mauvaises mains.


💪 Vous voici désormais passé·e maître·sse dans l’art de déchiffrer les RIB, BIC et autres IBAN. Les coordonnées bancaires n’ont plus de secrets pour vous ! 

Vous rencontrez des problèmes pratiques ? Venez prendre conseil auprès de la Shine Community ou consultez notre centre d’aide

La néobanque qui libère les entrepreneurs

Découvrez Shine, la néobanque des entrepreneurs

Dites adieu aux lourdeurs bancaires et aux tracas administratifs et comptables.