Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Comment réduire l’empreinte carbone de l’alimentation de son entreprise ?

Antoine Msika
par Antoine Msika Publié le 18 avril 2023Mis à jour le 25 mai 20233 min. de lect

Déjeuners d’équipe, afterworks, repas d’affaires : la nourriture est souvent au centre de moments de convivialité et d’échange. C’est elle qui nous donne la force d’avancer, de nous surpasser et d’entreprendre ! 

Mais l’alimentation est aussi l’une des principales sources d’émissions de gaz à effet de serre au monde. 

Pour faire bouger les lignes et réduire notre empreinte carbone, des solutions existent, sur le plan gustatif. 

On vous les partage ?

Sommaire
Agriculture = 1/4 des émissions de gaz à effet de serre en France
reduire-empreinte-carbone-alimentation-entreprise

Agriculture = 1/4 des émissions de gaz à effet de serre en France

L’agriculture est responsable d’environ un quart de toutes les émissions de gaz à effet de serre dans le monde.

Il y a deux raisons principales à cela :

  • L’élevage, en particulier celui des ruminants

Boeufs, veaux, chèvres, moutons, agneaux : les ruminants émettent énormément de méthane lors de la digestion. Il s'agit d'un gaz à effet de serre très puissant.

  • La déforestation

Pour cultiver la nourriture de ces animaux, nous avons besoin de beaucoup de place. En conséquence de quoi, l’élevage est la première cause de déforestation (environ les trois quarts de celle-ci).

3 façons de réduire l’empreinte de l’alimentation en entreprise

1. Adopter un régime végétarien

L’action la plus efficace pour réduire l’empreinte carbone de notre alimentation, c’est de réduire notre consommation de viande, en particulier celle de bœuf.

Si vous le pouvez, tournez-vous vers des alternatives végétariennes (bolognaise de lentilles, sandwichs aux falafels, nuggets aux protéines de soja). Tout aussi délicieux, ces plats vous permettront de manger sain tout en respectant la planète.

Et si aucune option végétarienne n’est disponible, préférez le poulet au bœuf.

Vous avez des employé·es ? 

👉 Place à la sensibilisation ! Lors de vos repas d’entreprise, privilégiez des restaurants et des traiteurs végétariens. 

À titre de comparaison, voici la différence entre un plat à base de bœuf, un plat à base de poulet et un plat végétarien sur le plan écologique : 

difference-emissions-co2-types-de-repas

Source : https://impactco2.fr/

💡

L’effet de serre du méthane est bien plus important que celui du CO2, mais il reste peu de temps dans l’atmosphère. Si nous réduisons les émissions de méthane rapidement, nous réduirons aussi vite la quantité de gaz à effet de serre présent dans l’atmosphère. Réduire sa consommation de viande est l’une des actions les plus rapides, les plus simples et les plus efficaces à mener à l’échelle individuelle. 

2. Favoriser les circuits courts

Les circuits courts suppriment ou limitent les intermédiaires entre le producteur et le consommateur final. Ce mode de consommation réduit le CO2 utile au transport des marchandises et rémunère plus équitablement le travail de la filière agricole.

Si vous vous faites livrer des fruits chaque semaine au bureau, assurez-vous que vos pommes et vos poires viennent des environs. Même chose si vous êtes à la tête d’un restaurant. 

3. Partager des recettes végé à ses salarié·es

Vous ne pouvez pas forcer vos collaborateurs à manger végétarien à tous les repas. 

Pour les inciter à végétaliser leurs assiettes, d’autres actions peuvent être menées :

  • Leur partager régulièrement des recettes végétariennes et/ou végans ; 

  • Mettre à leur disposition des livres de recettes ; 

  • Leur envoyer la liste des restaurants à proximité des bureaux proposant des options végétariennes ; 

  • Proposer des repas uniquement végétariens lorsque c’est l’entreprise qui paie (apéros, déjeuners d'affaires, séminaires…).

Ce dernier point fait toute la différence ! 

Imaginez un séminaire de 180 personnes sur deux jours. Ce sont environ 960 repas qui seront servis, l’équivalent de la consommation alimentaire annuelle d’une personne. En proposant des alternatives végétariennes à tous les participant·es, ce séminaire vaudra autant que les efforts d’une personne exempte de chair animale pendant un an !

Le chiffre à retenir : 1/3

Environ un tiers de la production agricole mondiale annuelle est jetée à la poubelle ! 🗑️

Les aliments sont jetés : 

  • soit lors de la production (par exemple, parce que les fruits n’ont pas la forme standard) ;

  • soit lors de la distribution (par exemple, parce qu'ils s’abîment sur les étals des magasins) ; 

  • soit lors de la consommation (parce que nous ne finissons pas nos assiettes ou laissons périmer les aliments).

L’habitude à prendre en entreprise est donc de vérifier régulièrement les dates de péremption des produits dans le réfrigérateur commun (et de les manger ou de les donner avant échéance).  

L’action pour aller plus loin : penser veggie

Quoi de mieux, pour réduire progressivement sa consommation de viande, que de dénicher de délicieuses recettes végétales ? 🌱

Qu’il s’agisse d’un bon plat de pâtes, de légumes farcis ou d’une salade grecque : il y en a pour tous les goûts et pour tous les niveaux.

Voici quelques pistes pour succomber à la cuisine veggie : 

  • les traditionnels livres de recettes ; 

  • les blogs (Deliacious, Rose Citron, Tangerine Zest onglet “végétarien”...) ;

  • les réseaux sociaux (Instagram, Tiktok, Facebook…). 

Après l’alimentation responsable, apprenez à réduire l'empreinte carbone de vos transports en entreprise ainsi que celle de vos bureaux ! Et si vous souhaitez vous former plus largement sur le sujet, découvrez notre article panorama sur les liens entre changement climatique et entrepreneuriat.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

Transition écologique

Comment diviser par dix l’empreinte carbone de son séminaire ?

06 déc. 2023

Les tops articles de Copilote

Le compte pro qui en fait plus

+ de 12 100 avis

4.8 / 5 sur App Store

4.6 / 5 sur Google Play

4.6 / 5 sur Trustpilot

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
Agriculture = 1/4 des émissions de gaz à effet de serre en France
3 façons de réduire l’empreinte de l’alimentation en entreprise