Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine mobile

Quel est le coût réel de l'embauche d'un apprenti ?

Manon Cauffiez
par Manon Ca Publié le 29 septembre 2023Mis à jour le 9 octobre 20234 min. de lect

L’accueil d’un apprenti dans votre entreprise présente de nombreux avantages : rémunération inférieure à un·e salarié·e classique, motivation accrue du talent, aide financière la première année… Mais combien coûte l’embauche d’un·e apprenti·e ? Voici le mode de calcul à effectuer pour déterminer le montant total de ce recrutement (+ exemple à l’appui). 

Sommaire
Comment calculer la rémunération d’un apprenti ?
rh-recrutement-cout-apprenti

Comment calculer la rémunération d’un apprenti ?

Au 1er janvier 2023, le SMIC mensuel brut s’élève à 1 709,28 €. Le SMC, lui, est régi par la convention collective de l’entreprise. Il peut donc différer du SMIC et dépend de chaque société.

Le salaire d’un·e apprenti·e la première année

Voici le salaire qu’un apprenti touche la première année en fonction de son âge :

  • apprenti·e de moins de 18 ans : 27 % du SMIC ; 

  • apprenti·e de 18 à 20 ans : 43 % du SMIC ; 

  • apprenti·e âgé·e de 21 à 25 ans : 53 % du SMC (salaire minimum conventionnel) ;  

  • apprenti·e de plus de 26 ans : 100 % du SMC. 

Illustration : en tant que sous-traitant de Cleanmob, vous recherchez un apprenti technicien en développement durable. Vous avez repéré Kelly, 18 ans, une jeune candidate avec laquelle vous avez décidé de conclure un contrat d’apprentissage au 1er mars 2023. 

L’embauche de cette jeune apprentie coûte environ 735 € brut par mois à votre entreprise, soit 8 820 € brut la première année (43 % de 1 709,28 € x 12 mois).

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Tous nos articles pour améliorer la gestion de votre entreprise.

C'est parti !

Le salaire d’un·e apprenti·e la deuxième année

Voici le salaire qu’un apprenti touche la deuxième année en fonction de son âge :

  • apprenti·e de moins de 18 ans : 39 % du SMIC ; 

  • apprenti·e de 18 à 20 ans : 51 % du SMIC ; 

  • apprenti·e âgé·e de 21 à 25 ans : 61 % du SMC ;

  • apprenti·e de plus de 26 ans : 100 % du SMC. 

Illustration : désormais âgée de 19 ans, Kelly est en deuxième année de formation. Sa rémunération minimale est portée à 51 % du SMIC, soit 872 € brut par mois ou 10 461 € brut pour la deuxième année.

Le salaire d’un·e apprenti·e la troisième année

Voici le salaire qu’un apprenti touche la troisième année en fonction de son âge :

  • apprenti·e de moins de 18 ans : 55 % du SMIC ; 

  • apprenti·e de 18 à 20 ans : 67 % du SMIC ; 

  • apprenti·e âgé·e de 21 à 25 ans : 78 % du SMC ; 

  • apprenti·e de plus de 26 ans : 100 % du SMC. 

Illustration : âgée de 20 ans, Kelly est en 3e année de formation. Son salaire correspond à 67 % du SMIC, soit 1 145 € brut par mois, à savoir 13 743 € brut pour la troisième année.

L’exonération des cotisations sociales

Dès lors que le salaire d’un·e apprenti·e est inférieur à 79 % du salaire minimum, le salaire brut correspond le plus souvent au salaire net

Car, quelles que soient votre activité et la taille de votre entreprise, vous pouvez bénéficier d’une exonération totale ou partielle des cotisations sociales.  

Vous êtes toutefois redevable des cotisations liées aux maladies professionnelles et aux accidents du travail. Sur le site de l’URSSAF, vous pouvez avoir le détail des exonérations spécifiques à la taille et aux effectifs de votre entreprise. 

📌

Le coût brut sur 3 ans de l’embauche de Kelly est pour l’instant de 33 024 €. En raison de l’exonération des cotisations sociales, le montant correspond à la rémunération nette versée à l’apprentie.

La déduction des aides au recrutement des apprenti·es

L’aide de 6 000 € au 1er janvier 2023

La conclusion d’un contrat d’apprentissage établi entre le 1er janvier et le 31 décembre 2023 vous permet de bénéficier d’une aide de 6 000 € (uniquement la 1e année du contrat) pour l’embauche d’un apprenti et ce, quel que soit son âge.

Dès lors que le contrat est conclu avant le 31 décembre 2022, une aide de 5 000 € ou de 8 000 € est accordée aux entreprises. Mais attention : elle n’est pas cumulable avec l’aide correspondant à l’année 2023 ! 

Pour percevoir l’aide au recrutement d’un·e apprenti·e, voici les conditions : 

  • un contrat d’apprentissage conclu en 2023 (valable jusqu'en 2027) ; 

  • une formation pour un diplôme inférieur ou égal au niveau bac +5 ; 

  • être gérant·e d’une entreprise de moins de 250 salarié·es (sauf exception).

📌

Dans notre exemple, le coût net d’une apprentie technicienne dans le secteur de l’économie verte est donc de 27 024 € (33 024 € - 6 000 €) sur 3 ans soit 751 € par mois.

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

2 emails par mois pour avancer dans votre aventure entrepreneuriale.

Les déductions fiscales pour l’embauche des apprentis

En dehors de l’aide directe à l’embauche octroyée la première année, vous avez la possibilité d’intégrer l’ensemble des frais relatifs à l’apprenti·e sous forme de déduction fiscale !

Bonus, déplacement, dons en nature… Vous devez penser à prendre en considération l’ensemble des charges associées dans le calcul du coût total de l’embauche de l’apprenti·e

🔎 Pour calculer au mieux le coût réel d’un apprenti, vous pouvez consulter le simulateur de salaire du gouvernement.

Coût réel de l’embauche d’un apprenti : le récap’

Désormais, vous avez les clés pour calculer le coût réel de l’embauche de votre futur apprenti

Voici un rappel des 3 étapes à suivre : 

  1. calculer la rémunération en fonction de l’âge et de l’ancienneté de l’apprenti ; 

  2. prendre en considération la potentielle exonération des cotisations sociales ;

  3. déduire l’aide au recrutement d’un apprenti et intégrer les charges prévisionnelles. 

Pour avoir un point de comparaison, voici le coût réel de l’embauche d’un alternant

Et pour gérer vos finances comme un pro, ajoutez le coût de ce recrutement à votre prévisionnel financier

Questions fréquentes

Compte pro Shine
shine-logo-rebranding-noir-fond-blanc

Un compte pro complet pensé pour vous.

Découvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

rh-recrutement-cdd-ou-cdi

Ressources humaines

Recruter en CDI ou CDD : comment choisir ?

21 juin 2023

Les tops articles de Copilote

Le compte pro qui en fait plus

+ de 12 000 avis

4.8 / 5 sur App Store

4.4 / 5 sur Google Play

4.6 / 5 sur Trustpilot

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Copilote sur YouTube

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
Comment calculer la rémunération d’un apprenti ?
L’exonération des cotisations sociales