Télétravail : les bons réflexes pour protéger votre santé physique et mentale

Écrit le mercredi 29 avril 2020 par Estelle Petit
Avec Shine, dites adieu aux lourdeurs bancaires et aux tracas administratifs et comptables.

Que vous soyiez un·e freelance habitué·e du travail à la maison, ou que vous vous retrouviez dans cette situation pour la première fois à cause de la crise du COVID-19, il est important de mettre en place de nouvelles habitudes pour passer cette période le plus sainement possible.

Certes votre productivité est importante pour maintenir le niveau de prestation que vous offrez à vos clients , mais ces habitudes vont surtout vous permettre de protéger votre santé mentale et physique. Ce doit être votre priorité en cette période de confinement qui peut être compliquée à gérer.

Suivez nos conseils, simples à mettre en place et adaptés au plus grand nombre ! 👇

👩‍💻 La question du poste de travail

C’est la première question que vous vous êtes sûrement posée en votre premier jour de travail à domicile : “Où est-ce que je m’installe ?” Si votre métier nécessite uniquement un ordinateur et un carnet de notes, plusieurs possibilités s’offrent à vous  : sur votre canapé, sur une table, debout sur le bar de votre cuisine ou dans votre lit ? 

Le télétravail forcé dure depuis plusieurs semaines maintenant et travailler dans une mauvaise posture (allongé·e, mal assis·e) peut, très rapidement, provoquer des douleurs dans le dos, le cou ou les épaules.

Ainsi, pour ménager votre colonne vertébrale, et ne pas devoir courir chez un ostéopathe à la sortie du confinement, nous vous conseillons de travailler la majorité du temps assis·e à un bureau, ou ce qui peut faire office de bureau chez vous. Rien ne vous empêche pour autant de travailler depuis votre lit ou votre balcon pour quelques heures si ça vous chante !

💡

Si l’ergonomie des bureaux des entreprises et des coworkings est généralement réfléchie pour la santé des travailleurs, il peut être bien difficile d’être aussi bien installé·e lorsque l’on travaille de chez soi. Deux équipements sont particulièrement importants : votre chaise (réglable de préférence) et la hauteur de votre écran (au niveau de vos yeux). Si vous ne souhaitez pas investir dans du matériel, faites au mieux, vous pouvez par exemple surélever votre écran d’ordinateur avec une boîte à chaussure.

Trouver l’endroit idéal pour passer ses journées de travail chez soi est assez simple lorsque l’on est seul·e. Pour les familles, aussi nombreuses soient-elles, cela peut devenir un vrai casse-tête ! Entre les autres télétravailleurs, les enfants et les animaux de compagnie, il peut être compliqué de trouver un espace de travail serein. 

Essayez, autant que faire se peut, de “sacraliser” votre espace et vos horaires de travail. Lorsque vous êtes à votre bureau, vous devez exiger de ne pas être dérangé.e et de bénéficier du plus grand calme possible. Cela sera d’autant plus facile si vous travaillez toujours au même endroit. Vos enfants (ou votre chien !) différencient ainsi plus facilement les périodes de travail des moments de partage. 

🚶‍♂️Lutter contre la sédentarité

La sédentarité est un vrai problème de notre société moderne et de ses nouvelles technologies. Elle multiplie les risques de maladie chronique (diabète, maladies cardiaques) et joue sur notre métabolisme. De manière plus généralisée elle est la cause du mal du siècle chez les travailleurs de bureaux : le mal de dos

Avec le confinement, notre sédentarité est encore plus importante et sans y prêter attention notre santé peut très rapidement se dégrader

Prendre les transports en commun, marcher 10 minutes pour aller déjeuner à l’extérieur, ou se rendre à un rendez-vous... Tous ces déplacements étaient de l’activité physique quotidienne qui est aujourd’hui réduite à néant.

Il est donc primordial de lutter contre cet immobilisme tout au long de la journée. Voici quelques conseils pratiques pour être plus actif·ve : 

  • Bougez le plus possible, levez-vous de votre chaise au moins une fois toutes les 45 minutes, même pour faires quelques pas dans votre salon ou aller chercher un verre d’eau.

  • Passez vos coups de téléphone debout, en marchant.

  • Passez une heures ou deux de votre journée en “standing desk” sur un comptoir ou sur un meuble haut par exemple. 

  • Faites des petites pauses étirements pour soulager ou prévenir d’éventuelles douleurs.

💡

Pour compenser ces journées passées assis·e devant un écran, l’activité physique sur votre temps libre est encore plus primordiale pendant ce confinement. Pas la peine de vous infliger des séances de torture, l’activité physique minimise les dommages causés par votre sédentarité si elle est régulière. Cela peut-être simplement de la marche ou du footing lors de vos sorties autorisées ou des exercices de renforcement musculaire à faire chez vous.

🕰 La gestion du temps de travail

C’est un sujet bien connu des freelances, surtout pour ceux qui travaillent en temps normal à distance avec leurs clients. Il y a deux choses à mettre absolument en place pour protéger votre santé mentale : 

  • (Re)créer une routine. les routines et les habitudes sont rassurantes et nous permettent de garder une stabilité émotionnelle pendant cette période de trouble. Votre routine vous donnera un cadre propice à la productivité mais facilitera également la cohabitation avec votre famille et améliorera votre estime de vous.

  • Séparer votre vie professionnelle de votre vie personnelle. C’est peut-être le problème numéro un des entrepreneurs. Pendant le confinement, la frontière entre le pro et le perso est encore plus fine et il peut être difficile de décrocher du travail. Pourtant c’est primordial pour votre équilibre. Ainsi il est important d’acter vos fins de journées. Fermez tous vos onglets et applications de travail, changez de pièce si vous le pouvez, et changez-vous les idées.

🧘‍♂️ La gestion du stress et de l’anxiété

L’isolement social et l’incertitude de la situation peuvent entraîner de nombreux troubles psychologiques et augmentent indubitablement le stress et l’anxiété. De façon inédite, nous n’avons que très peu de visibilité sur les prochaines semaines. C’est pourquoi il est important d’essayer de se concentrer sur le moment présent.

C’est l’un des grands préceptes de la méditation, pratique qui peut s’avérer salvatrice en cette période de confinement. Si vous n’avez jamais essayé, c’est le moment ou jamais. Il existe de nombreuses applications comme Petit Bambou, idéale pour les débutants, qui est même prise en charge par la mutuelle Alan.

📱

Garder un contact social, surtout si vous êtes confiné·e seul·e est également indispensable à votre santé mentale. La solitude du freelance est un mal bien connu, mais votre vie sociale vient habituellement compenser l’isolement de certaines journées de travail. Des appels et visios avec vos proches, vos coworkers ou vos amis vous permettent d’évacuer le stress de votre journée et de partager un moment agréable hors des préoccupations anxiogènes. 

A date, il y a de fortes chances que le travail à distance dure un long moment. Ne négligez pas votre santé physique et mentale et faites les passer avant les préoccupations de productivité et de croissance, ce ne pourra être que bénéfique pour la pérennité de votre activité de freelance !

La néobanque qui libère les entrepreneurs

Découvrez Shine, la néobanque des entrepreneurs

Dites adieu aux lourdeurs bancaires et aux tracas administratifs et comptables.