Pourquoi investir quand on est entrepreneur·se et quelles sont vos options ?

Pourquoi investir quand on est entrepreneur·se et quelles sont vos options ?

Écrit le Wednesday, January 13, 2021 par Guillaume Valici - créateur de la newsletter Soba

Avec Shine, dites adieu aux lourdeurs bancaires et aux tracas administratifs et comptablesEn savoir plus


Partager l'article sur :


Si vous commencez à avoir de l’argent disponible sur votre compte, vous avez probablement envie de le faire travailler pour qu’il vous rapporte quelque chose plutôt que de le laisser dormir. Ou peut-être aimeriez-vous commencer à vous créer une sécurité financière en prenant en main votre argent afin d’être serein·e dans la durée.

Dans les 2 cas, vous êtes au bon endroit : vous allez pouvoir entrer dans le monde merveilleux de l’investissement ! Félicitations 😊

Malheureusement, nous sommes chacun·e pris·e dans le tourbillon du quotidien et nous avons tous tendance à remettre la question financière à plus tard. C’est, d’ailleurs, tout à fait compréhensible : dans votre vie d’indépendant·e, vous êtes très sollicité·e et votre temps est précieux. Pourtant, quel meilleur cadeau offrir à vous-même que des finances saines et des investissements rentables, mis au service de votre liberté future ? Et si le meilleur moment pour vous en occuper, c’était maintenant ?

Ex-médecin et fort de mes 10 ans d’expérience dans l’investissement, je vais vous partager mes réflexions et astuces qui m’ont amené à être libre financièrement.

Au fait, que veut dire “investir” ?

Investir est un mot de plus en plus utilisé dans le langage courant et dans des contextes très variés. Je suis certain que vous avez déjà entendu les phrases suivantes prononcées par un membre de votre entourage personnel ou professionnel : “j’investis mon temps dans ce projet”, “j’ai investi dans la pierre en achetant ma résidence principale”, “j’investis en moi”, “j’ai pour projet d’investir pour ma retraite” etc…

Il en existe de nombreuses définitions, je vous propose la mienne : investir correspond au fait d’utiliser une ressource disponible à un instant donné dans l’espoir d’un gain futur. Chaque mot est important et mérite que l’on s’y attarde quelques instants:

  • Disponible : Accessible et à votre portée dans le présent

  • À un instant donné : Associée à une action que vous êtes capable de réaliser dans un futur proche

  • Gain futur : espérance d’un gain suffisant pour justifier l’effort initial ainsi que l’immobilisation de cette ressource. En effet, une même ressource ne peut habituellement n’être utilisée qu’une fois.

💡

Un exemple sera plus parlant : imaginons que vous souhaitiez acheter un appartement et que vous ayez besoin d’un apport monétaire pour le faire. Utiliser votre argent pour réaliser cet achat vous empêchera d’utiliser ce même argent pour acheter un autre appartement. Autrement-dit lorsque vous investissez dans un secteur, cela se fait toujours au détriment d’un autre. Dans le domaine des finances, cela s’appelle le coût d’opportunité. 🙂

Les ressources disponibles, dont je vous parlais dans la définition précédente, sont principalement de trois types. Chacune possède sa propre logique :

  1. Votre temps : nous avons tous 24h disponibles par jour sans aucun moyen de récupérer celles déjà utilisées. Personne n’est en mesure de revenir en arrière afin de consommer le temps de la veille d’une manière différente. C’est une ressource qui est disponible quotidiennement mais qui ne peut être regagnée : c’est pour cela qu’elle est la plus précieuse.

  2. Votre argent qui peut fluctuer en fonction de votre situation du moment. Cette ressource a un grand avantage comparé au temps : il est toujours possible de compenser une perte d’argent par un futur gain.

  3. Votre entourage ou votre réseau : ressource difficilement quantifiable mais qui vous permettra de parvenir à vos projets via autant de soutien, de mise en relation,... Votre réseau personnel s’entretient par la qualité de la relation que vous nouez avec ces personnes mais aussi par le temps que vous leur consacrez. Celle-ci est donc liée à votre première ressource.

Petit aparté, cet aspect ressource du temps est souvent sous-estimé. La plupart d’entre-nous ont choisi l’entrepreneuriat ou le freelancing pour l’indépendance que ce choix apporte. Une liberté autant temporo-spatiale (je peux travailler d’où je veux et quand je veux) ou financière (je fixe moi même mon montant horaire ou ma rémunération) ou morale (je choisis mon domaine d’activité et mes futur·e·s client·e·s).

Quand l’on parlera d’investissement, il sera important de toujours penser à ce facteur temporel pour chaque choix que vous ferez! 😉

L’importance de posséder des actifs

Revenons sur la notion de gain futur. Lorsque vous investissez une ressource, vous immobilisez cette ressource dans l’espoir de disposer d’une plus grande quantité de cette dernière par la suite.

Robert Kiyosaki a proposé dans son livre Père riche Père pauvre les définitions suivantes. Au passage, je vous le recommande chaudement si la thématique vous intéresse : il est très facile à lire!

Ce qui est intéressant avec ces définitions, c’est que cela change de la vision “comptable” classique et qu’elle vous amène à réfléchir de manière différente. En effet, ce livre vous fait réfléchir en terme de flux financiers (positif = je gagne une ressource ou négatif = je perds une ressource), plutôt qu’en terme de stock (je possède x quantité de cette ressource) :

  • Un actif : quelque chose que vous avez créé ou acheté et qui vous rapporte quelque chose (argent, temps, etc.)

  • Un passif : quelque chose que vous avez créé ou acheté et dont l’utilisation vous coûte une ressource (argent, temps etc.)

Si vous voulez connaître la réussite, en tant qu’investisseur·se, votre travail va être d’acheter ou de créer le plus d’actifs possible tout en limitant les passifs inutiles. Tout le monde possède des passifs et c’est normal, il faut bien vivre : se loger en payant un loyer ou un crédit, se déplacer en voiture ou en transports, se nourrir,… Le but étant de ne pas vous entraver dès le début avec une dépense importante non nécessaire, que ce soit en temps ou en argent, comme en achetant une voiture de luxe par exemple. 😇

Pourquoi investir si vous êtes entrepreneur·se ?

En tant que freelance ou solopreneur·se, vous êtes unique et vous différez de la population générale :

  • Votre temps disponible est limité car votre emploi du temps est déjà bien chargé. Vous vous occupez déjà de votre prospection, comptabilité, création de contenu, présence en ligne, exécution de votre mission client, etc. Encore une fois, ce facteur temporel n’est pas à oublier et il est important que vous en ayez conscience lorsque vous réalisez un investissement.

  • Vos revenus sont souvent instables évoluant au gré de vos missions, de votre activité ou des services et/ou produits que vous proposez.

  • Vous ne possédez pas de garantie de revenus mais des revenus généralement plus importants. Ce n’est pas forcément un défaut mais par opposition au salariat classique vous n’avez pas de revenus garantis ainsi que l’accès aux allocations pôle emploi.

💡

Si on devait résumer, votre situation vous offre l’avantage d’une plus grande liberté avec des revenus plus grands au prix d’une stabilité et d’une protection vis à vis du travail qui sont moindres. C’est ce paradoxe qu’il vous faudra maîtriser et également amener en douceur lors de vos futures discussions avec le monde bancaire. 😉

Idéalement un investissement doit résoudre une partie de ces problématiques de court terme (revenus fluctuants et stabilité moindre) et répondre à un objectif personnel de long terme. Ce dernier dépend de chacun·e : il vous apparaitra plus facilement après un temps d’introspection. Pour guider votre réflexion, je vous propose ces quelques exemples :

  • Prendre plus de temps pour vous et/ou votre entourage

  • Etre serein·e au quotidien

  • Etre en position de choisir vos contrats et vos conditions de travail selon vos aspirations personnelles en diminuant le poids de l’argent dans votre processus décisionnel

  • Financer un projet qui vous tient à coeur ou qui vous fait plaisir

  • Soutenir une cause

  • Préparer votre avenir notamment en cas de difficultés des organismes sociaux (retraite, sécurité sociale)

  • Préparer votre maternité / paternité

Si vous avez des difficultés à formuler un objectif de long terme, ce qui est tout à fait compréhensible, je vous propose l’article suivant pour mener à bien votre réflexion. 🙂

Petit avant-goût : tour d’horizon des investissements

Pour rentrer un peu dans la pratique, nous allons regarder ensemble les grandes catégories d’investissement qui sont à votre disposition. Le but n’étant pas de choisir dès aujourd’hui un mode d’investissement mais plutôt de vous en montrer les possibilités.

Il n’y a pas de bons ou mauvais investissements : l’important c’est que votre choix soit aligné avec vos objectifs ou vos problématiques personnelles.

Immobilier

C’est l’investissement recommandé pour avoir un complément mensuel de revenu et être plus serein·e pendant les périodes où votre activité d’indépendant·e est amenée à diminuer. Il a pour grand avantage de ne pas nécessiter de sommes importantes grâce à l’accès au crédit bancaire.

Son plus grand défaut reste le temps de mise en place : que ce soit pour une vente ou un achat, ou même pour une location. En effet, la recherche du bien, le suivi des travaux et la gestion de ces derniers vont être l’investissement temporel que vous devrez réaliser.

Actions

Acheter une action, c’est acheter une part d’une entreprise et en devenir propriétaire. L’objectif est de vous créer un capital (= argent disponible) plus important si vous réalisez ce type d’investissement dans la durée. Ce dernier a également l’avantage d’être liquide, c’est à dire que vous pouvez vendre et acheter en quelques clics (ce qui n’est pas le cas de l’immobilier)

Acheter des actions présente un désavantage : celui de ne pas avoir accès à l’emprunt bancaire pour le réaliser. Vous devez déjà disposer de l’argent pour investir et idéalement être en position de le faire régulièrement.

Obligations (= Emprunts)

L’idée est de prendre le rôle de votre banque : vous prêtez de l’argent à un État ou une entreprise et en échange vous recevez des intérêts. Cette entité devient redevable de l’argent que vous lui avez prêté et est “obligée” de vous rembourser.

Même défaut que les actions : vous devez avoir de l’argent à disposition car vous n’avez pas de recours possible au crédit bancaire.

Exotique (Start-up et Crypto-monnaies)

C’est un type de placement un peu particulier car vous placez de l’argent dans une technologie ou dans une entreprise à fort potentiel avec les risques que cela comporte. En effet, vous espérez des gains très fort en sachant que le projet a de grandes chances d’échouer. En cas d’échec, ce projet ne vaudra plus grand chose voire rien du tout.

En cela, ça se rapproche de la spéculation et je ne vous le conseille pas pour un premier investissement.

En conclusion

S’il n’y avait qu’une chose à retenir, c’est que l’investissement doit vous être adapté. Vos valeurs, vos objectifs, vos aspirations, vos désirs sont le véritable but. Investir ne constitue pas une finalité mais un moyen supplémentaire d’atteindre la vie que vous souhaitez avoir. Ce qui est vraiment important c’est vous. 😉

💡

À propos de Soba :

Si vous souhaitez plus de conseils concrets et pratiques pour prendre en main vos finances et votre argent, vous me pouvez me retrouver en cliquant sur ce lien. J'y partage mon expérience d'investisseur acquise après 10 ans de pratique. 

Découvrez Shine, le compte pro qui simplifie le quotidien des entrepreneurs

Dites adieu aux lourdeurs bancaires et aux tracas administratifs et comptables.

Découvrir Shine