Shine utilise des cookies 🍪 pour une meilleure expérience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.

5 conseils avant de vous lancer en freelance

Ecrit le mercredi 13 novembre 2019 par Estelle Zeliszewski
Avec Shine, dites adieu aux lourdeurs bancaires et aux tracas administratifs et comptables.

Vous souhaitez devenir votre propre boss ? Excellente nouvelle ! 🎉

Attention cependant : avant de vous ruer tête baissée vers l'indépendance, prenez le temps de vous préparer et d'anticiper. Vous poser les bonnes questions vous permettra d'éviter quelques pièges pour démarrer votre activité l'esprit tranquille.

Pour vous aider, voici 5 éléments à bien prendre en compte avant de vous lancer en freelance pour de bon.

Choisissez bien votre statut

Si vous vous lancez en solo, plusieurs formes juridiques s'offrent à vous :

  • La micro-entreprise

  • L'entreprise individuelle

  • L'EIRL (entreprise individuelle à responsabilité limitée)

  • L'EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée)

  • La SAS (société par actions simplifiée)

  • La SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle)

Chacun de ces statuts comporte ses spécificités et ses contraintes. À vous de trouver celui qui est le plus adapté à votre activité et à vos aspirations : charge administrative, possibilités de développement, protection ou non de votre patrimoine personnel...

🔍

Tous ces acronymes vous font froid dans le dos ? Consultez notre guide pour choisir le statut juridique de votre entreprise !

Entourez-vous !

Lorsqu'on se lance dans la grande aventure de l'entrepreneuriat, l'un des premiers inconvénients est la solitude.

Être son propre patron, c'est se libérer de sa hiérarchie parfois encombrante, ne plus subir de réunions interminables... Mais c'est aussi dire adieu aux déjeuners d'équipe, aux collègues bienveillants et aux retours réguliers sur votre travail. Cela peut parfois s'avérer pesant.

Il est donc important de bien vous entourer pour pallier à ce manque d'entourage professionnel.

Heureusement, vous avez à votre disposition de multiples communautés qui ne demandent qu'à vous accueillir, en ligne ou non : collectifs de freelances, espaces de coworkings, meet-ups, communautés sur Facebook, discord ou slack...

Que ce soit en fonction de votre localisation, de votre activité ou de vos centres d'intérêt, les possibilités sont nombreuses et vous trouverez de vraies communautés d'entraide, à l'écoute et bienveillantes !

Ne vous laissez pas déborder

Entre vos missions, la prospection, vos démarches administratives, les retours de vos clients... pas facile de décrocher ! Si vous ne fixez pas de limites, votre activité en freelance peut très vite déborder sur votre vie personnelle.

Pensez à vous aménager de véritables horaires et à vous y tenir autant que possible.

Si vous aimez travailler le soir ou le week-end, ou que vous n'avez tout simplement pas le choix, chronométrez-vous : cela vous aidera à vous rendre compte du temps que vous consacrez à chaque projet et aux tâches annexes (prospection, compta, échanges et rendez-vous avec les clients...).

Pour éviter les retours clients interminables et très chronophages, fixez des deadlines dès les débuts de votre relation avec vos clients. Et si vous sentez que les retours débordent trop, n'hésitez pas à les refacturer. Votre temps a une valeur ! ⏱️

Fixer vos tarifs intelligemment

L'une des erreurs fréquentes des entrepreneurs débutants est de fixer des tarifs très bas pour s'aligner sur la "concurrence" et s'assurer d'obtenir des clients. Or, non seulement cela donne de "mauvaises habitudes" aux clients, mais cela pourrait à terme nuire à votre image. Ne vous bradez pas !

Que vous proposiez un produit ou un service, vous proposez à vos clients un savoir-faire et une expertise qui vous sont propres. Surtout, vous donnez de votre temps. Vous méritez donc d'être rétribué·e à votre juste valeur.

Prenez également en compte le fait que vous avez désormais plus de frais que lorsque vous étiez salarié·e : vous devez payer vos cotisations, vos assurances éventuelles, votre matériel... ces frais sont aussi à prendre en compte lorsque vous fixez vos tarifs !

🔍

Besoin d'aide pour fixer vos tarifs ? Notre simulateur de taux journalier moyen pourra vous orienter !

Organisez votre administratif

Ce n'est pas votre métier, certes, mais cela va en faire partie... Cotisations, taxes, déclarations vont très bientôt entrer dans votre quotidien ! Et en cas d'oubli ou de faux pas, vous vous exposez à des sanctions ou majorations de la part de l'administration.

Pas de panique, rien de tout cela n'est insurmontable ! Il vous suffit d'un peu d'organisation. Définissez des rappels pour être certain·e de ne manquer aucune deadline, conservez bien vos justificatifs de paiement et de recettes, et ne repoussez jamais une tâche administrative si elle se présente : le plus vite vous en serez débarrassé·e, le plus vite vous aurez l'esprit tranquille !

Si besoin, faites vous accompagner par un expert-comptable, ou sélectionnez soigneusement des outils qui pourront automatiser au maximum vos tâches, et vous libérer de cette charge mentale supplémentaire : outils de facturation, logiciels comptables...

💡

Avec Shine, l'administratif devient un jeu d'enfant ! Nous vous proposons un compte professionnel 100% en ligne et un véritable assistant pour automatiser votre gestion administrative : outil de facturation, aide à la compta, rappels... Nous pouvons mêmes vous accompagnez pour la création de votre entreprise. Par ici pour en savoir plus !

La néobanque qui libère les entrepreneurs

Découvrez Shine, la néobanque des entrepreneurs

Dites adieu aux lourdeurs bancaires et aux tracas administratifs et comptables.