Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine

Spécial étudiants : comment trouver un job d’été en 48h?

par Louise Publié le 12 juillet 2018Mis à jour le 5 août 20228 min. de lect

Sommaire

Etape 1 : faire une liste des jobs qui t’intéressent et qui correspondent à ton profil

Etape 2 : être stratégique dans tes candidatures : les plateformes de recrutement qui marchent vraiment

Etape 3 : m aximiser ses chances d’être recruté

Tu avais promis à tes amis de les accompagner faire un road trip en Californie en septembre, ton compte affiche -250€ et tu n’as pas vraiment de perspective de renflouement. Tu avais bien songé à chercher un job pour juillet, peut-être août, il y a quelques mois, mais les partiels sont arrivés, puis le temps des terrasses ensoleillées et des douces nuits d’été… (qui ont d’ailleurs porté un sale coup à tes finances) et tu es demeuré insouciant jusqu’à la découverte brutale de ton passage au rouge.

Pas de panique. Oui nous sommes déjà mi-juillet, mais il n’est pas trop tard pour trouver un job à condition de savoir comment s’y prendre.

Je dois d’abord confesser que le scénario ci-dessus m’est assez familier 😳. Pour éviter la banqueroute, j’ai donc moi-même testé une multitude de jobs étudiants assez traditionnels (auxiliaire d’été dans des banques, serveuse, vendeuse… ) avant de découvrir le monde merveilleux des freelances… Voici ce qui a marché dans mon cas !

Comme pour toute stratégie bien menée, il convient de procéder de façon disciplinée et méthodique.

Etape 1 : faire une liste des jobs qui t’intéressent et qui correspondent à ton profil

Même si tes motivations premières sont assurément pécuniaires, job d’été ne veut pas forcément dire calvaire donc on évite de se perdre dans un abîme d’offres plus ou moins (et souvent plutôt moins) alléchantes. Une recherche efficace est une recherche ciblée : dresse une liste des jobs que tu aimerais faire, qui correspondent à tes compétences et à tes envies.

Etape 2 : être stratégique dans tes candidatures : les plateformes de recrutement qui marchent vraiment

Tu as maintenant une idée assez claire du type de job que tu recherches. Mais où postuler et trouver des missions ? Il y a deux écoles : les canaux classiques de recrutement et les plateformes dédiées aux freelances.

Les plateformes à destination des étudiants freelances n’étaient pas encore très développées quand j’ai commencé à chercher des jobs, j’ai donc commencé par des petits boulots en CDD ou en extra. L’offre ne manque pas, et j’ai adoré ces expériences, mais après avoir goûté à l’indépendance, je ne retournerais en arrière pour rien à monde. Devenir freelance, c’est accéder à la liberté de travailler n’importe où et n’importe quand, pouvoir adapter sa charge de travail à ses besoins financiers, avec des rémunérations souvent très attractives et des missions stimulantes et diversifiées. Des avantages d’autant plus appréciables en période estivale …

Voici mes conseils pour postuler par type de job, qu’il s’agisse de postes de salariés, d’intérim ou de missions freelance.

Serveur/barman/réceptionniste

Pour les indépendants, la plateforme Brigad permet de trouver des missions ponctuelles auprès d’établissements présélectionnés. Pour des contrats d’extras et CDD, tu peux consulter les annonces sur le site de l’hôtellerie-restauration. Il est possible de postuler en ligne, mais la méthode la plus efficace reste de téléphoner puis de se présenter sur place avec son cv. Il arrive souvent d’être recruté sur le champ et de commencer à travailler le jour même. Mais c’est aussi le domaine dans lequel les conditions de travail varient le plus : veille à bien cibler le type d’annonce qui t’intéresse, regarde les avis, les photos du restaurant mais aussi sa taille. Cela paraît évident mais plus il est grand, plus il faut courir, et donc plus le travail est exigeant physiquement.

Vendeur

Si tu n’as aucune expérience en retail, le moyen le plus sûr d’être embauché et d’être à bonne école est de postuler chez Inditex (groupe qui possède Zara, Massimo Dutti...), d’autant que la formation qui y est apportée est assez reconnue par les autres recruteurs. Si tu es pressé et que tu habites en région parisienne, il vaut mieux se présenter directement dans leur centre de recrutement.

Sinon, tu peux :

  • Postuler en ligne sur le très connu Fashionjobs.fr (qui propose également des contrats de freelance)

  • Contacter les centres d’intérim comme Manpower (téléphoner et se présenter sur place car le processus en ligne est rarement fructueux) ou Modelor (Luxe)…

Une alternative au retail et à la restauration peut être de s’inscrire dans une agence d’hôtes/hôtesses. Je n’ai personnellement jamais testé mais j’ai eu des retours très positifs sur l’agence Florence Doré.

Les missions freelance

Si tu as plutôt envie de missions flexibles et que tu ne souhaites pas t’engager auprès d’un employeur, si tu veux pouvoir bosser depuis ton lit ou de ta piscine, si tu aimerais mettre à profit ce que tu étudies en cours… tu peux t’inscrire sur les plateformes à destination des étudiants freelance.

Tu n’oses pas sauter le pas car tu as peur des implications administratives et des charges associées? L’application Shine te permet de créer ton statut d’auto-entrepreneur (micro-entrepreneur) en 5 minutes. Et si tu as moins de 26 ans, tu bénéficies de cotisations très très réduites les 3 premières années.

Une fois ton statut créé, tu peux parcourir les différentes offres de missions et contacter les entreprises qui t’intéressent.

Voici les principales plateformes pour trouver rapidement des missions :

  • Manners, Staff Me, Side, Iziwork : missions à destination des étudiants, opérationnelles ou non (vente, logistique, hôtessariat…, mais aussi missions diverses pour les entreprise). Si tu cherches des missions qui te permettent d’exploiter ce que tu as vu en cours, il y a aussi Crème de la Crème.

  • Comet : pour les experts tech et data

  • Brigad : missions dans l’hôtellerie et restauration (mentionné plus haut)

  • Deliveroo, Ubereats, Glovo, Stuart : missions de livraison

Etape 3 : maximiser ses chances d’être recruté

48h c’est un challenge. Voici mes conseils pour maximiser tes chances de décrocher une mission ou un job dans ce délai et postuler à un minimum d’offres.

Ne pas se contenter de postuler en ligne !

Tu es pressé par le temps et plus la mission est attractive, plus la concurrence est rude, tu ne peux donc pas te permettre d’attendre patiemment que tes candidatures en ligne soit examinées …

Quelques méthodes qui ont fait leurs preuves :

  • Ne pas négliger les candidatures spontanées : en tant que freelance, tu peux proposer tes services à n’importe quelle entreprise qui pourrait avoir besoin de tes compétences et les candidatures spontanées sur Linkedin ou par mail sont généralement très appréciées en particulier des start-ups ! Non seulement c’est une façon de montrer ta motivation, mais tu évites aussi les commissions des plateformes pour freelances (autour de 20% du montant total de ta prestation).

  • Faire jouer son réseau : n’hésite pas à contacter les personnes de ton entourage qui ont un poste similaire à celui que tu recherches (il arrive que le besoin en main d’oeuvre fluctue l’été et que les entreprises recherchent des personnes supplémentaires à la dernière minute) ou qui travaillent dans les entreprises dans lesquelles tu as postulé. C’est de cette façon que j’ai trouvé ma première mission freelance !

  • Contacter directement les personnes à l’origine de l’annonce : même si tu as déjà postulé sur des plateformes en ligne, n’hésite pas à contacter directement les entreprises et en particulier les personnes qui ont posté la mission (en fouillant sur Linkedin via leur intitulé de poste). Tu peux récupérer leur e-mail en les testant sur des sites de vérification (comme celui-ci).

  • Ne pas hésiter à téléphoner ou se présenter sur place selon le type de mission.

Comment se vendre?

Qu’il s’agisse d’un premier message de contact ou d’un entretien, tu vas avoir besoin de convaincre l’entreprise que tu es le candidat idéal. Comment? Mets-toi à la place du recruteur. A quoi ressemble selon lui le candidat parfait? Dresse une liste des qualités et compétences recherchées pour la mission (ou recopie simplement celles qui figurent dans l’annonce), et rattaches-y une expérience professionnelle ou académique qui prouve que tu as bien cette qualité/compétence. C’est ce qu’il faudra mettre en avant dans ton message de contact ou lors de tes entretiens.

D’expérience, il faut être très pragmatique, concentrer son discours sur ce qui pourra être utile pour la mission (pas besoin d’évoquer en détail tes cours de marketing si tu postules pour un poste de serveur…). Si tu obtiens un entretien, prépare un “stock d’anecdotes”, c’est-à-dire de récits de missions déjà effectuées, qui te permettront de répondre à tout type de question.

Par exemple :

Q : “Pensez-vous être capable de travailler efficacement en équipe? (Question courante en retail et restauration…)

R : “Oui, pour telle mission pour telle entreprise, la cohésion d’équipe était absolument indispensable” ou “Oui, j’ai fait 10 ans de [*sport en équipe*]en compétition”.

Q : “J’ai besoin de quelqu’un qui puisse m’aider à développer la présence de la start up XYZ sur les réseaux sociaux…” (Question pour une mission freelance de community manager)

R : “J’ai travaillé pour telle association, et en xx mois, grâce à telle stratégie, nous avons multiplié par xx le nombre de follower sur Instagram”, ou “J’ai effectué un stage en communication chez l’entreprise ABC qui est extrêmement présente sur les réseaux sociaux, avec une base de xx followers et ai donc pu apprendre auprès d’experts en community management”, “En outre je maîtrise parfaitement [*logiciels pertinents*]…”

En espérant que ces conseils te permettent de rapidement renflouer les caisses :)

N’hésite pas à partager tes propres conseils pour trouver un job d’été et à nous poser tes questions sur le groupe Shine Community ou en commentaires !

Global Card
Shine

Le compte pro qui simplifie le quotidien des entrepreneurs

Decouvrir Shine

Ceci peut aussi vous intéresser

24 Aides indeu0301pendants Copy

Aides à la création

Aides pour auto entrepreneur : le guide complet

10 min · 27 févr. 2022

Les tops articles de Copilote

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Ressources

  • Blog Copilote

  • Newsletter

  • Workshops et vidéos

  • Communauté

Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

Sommaire
Etape 1 : faire une liste des jobs qui t’intéressent et qui correspondent à ton profil
Etape 2 : être stratégique dans tes candidatures : les plateformes de recrutement qui marchent vraiment
Etape 3 : m aximiser ses chances d’être recruté