Copilote

Toutes les ressources pour votre entreprise

by Shine

Léonor de Bailliencourt - Consultante digital et content marketing

Estelle Zeliszewski

par Estelle Zeliszewski

21 décembre 2017

3 min. de lect

Sommaire

Hello Léonor ! Quel est ton parcours ? Pourquoi as-tu choisi de travailler en freelance ?

Quels sont les avantages à travailler en freelance selon toi ?

Et les inconvénients ?

Quels conseils donnerais-tu à un ami qui souhaite se lancer en freelance ?

Tu travailles d’où ? As-tu des coworkings à Paris à nous conseiller ?

Quelle musique écoutes-tu quand tu travailles ?

leo cover

Nous poursuivons notre série de Shiny Happy People avec un nouveau portrait ! Après Jocelyn Caron, nous avons rencontré Léonor de Bailliencourt, Consultante digital & content marketing.

Hello Léonor ! Quel est ton parcours ? Pourquoi as-tu choisi de travailler en freelance ?

Je travaille en freelance depuis maintenant un an et demi. Avant ça, j’ai été journaliste dans une première vie, et depuis 2011 je fais de la stratégie de contenu : d’abord chez l’annonceur, puis en agence, et maintenant en freelance.
J’ai choisi de travailler en freelance à la fois pour élargir mon scope de compétences et pour agrandir mon cercle de relations. Je n’aime pas m’ennuyer, et quand tu es freelance tu passes d’un sujet à l’autre en permanence, c’est assez chouette !

Quels sont les avantages à travailler en freelance selon toi ?

D’abord, tu peux respecter ton rythme biologique : moi par exemple je travaille très vite, et je suis plus créative tôt le matin, et le soir. Si j’étais salariée, je devrais être au bureau de 9h à 18h, alors que mes meilleures recos, finalement, je les fais à 7h du matin, en pyjama, dans mon lit.
Et puis je peux travailler d’où je veux, voyager… J’ai juste besoin de mon laptop en fait !

Et les inconvénients ?

Les vrais inconvénients, pour moi, ils sont fonctionnels.

Quand tu es freelance, en France, aujourd’hui, tu es vraiment un demi-citoyen.

Là par exemple il faut que je déménage, et ça va vraiment être compliqué. Et puis je ne peux pas avoir de crédit : ma banque demande deux ans d’ancienneté de mon entreprise et un revenu stable ! En fait il y a un décalage entre ce vers quoi tend la société, avec de plus en plus de gens qui se lancent en freelance, et la réalité : on se sent coincé. Heureusement c’est en train de changer avec des start-ups qui font bouger les choses, comme Shine par exemple.

Quels conseils donnerais-tu à un ami qui souhaite se lancer en freelance ?

Se lancer avec un réseau, c’est crucial. Et il faut véritablement l’activer en permanence ; ça paye toujours même très longtemps après.

Se rendre visible sur les réseaux sociaux aussi. Il y a peu j’ai écrit un article sur le cas du Chief Content Officer qui a été pas mal relayé par exemple, ça aide ! Il faut se donner de la visibilité.

Et surtout avoir un comptable avec lequel on partage une vision commune.

Le meilleur conseil qu’on m’ait donné quand je voulais me lancer, c’est de déléguer tout ce pour quoi tu n’as pas de valeur ajoutée.

Par exemple, la compta : ça te prend du temps… et c’est autant de temps que tu ne passes pas à travailler, réseauter, penser, faire des expos : bref, te nourrir socialement et culturellement !** **Vraiment, choisissez bien votre comptable. C’est le nerf de la guerre !

Tu travailles d’où ? As-tu des coworkings à Paris à nous conseiller ?

En fait le kiff, c’est de pouvoir travailler où tu veux, quand tu veux, selon l’humeur du moment. Ça m’arrive de partir quelques jours, il n’y a pas longtemps j’étais à Venise par exemple. Sinon je travaille de chez moi, souvent dans des cafés, ou en coworking. Ceux que je recommande : le 10h10 et Unicorners.

Quelle musique écoutes-tu quand tu travailles ?

Je travaille systématiquement en musique mais ça dépend des moments, de mon mood. En ce moment j’écoute en boucle l’album Ison de l’irano-néerlandaise Sevdaliza !

Merci Léonor pour tes conseils et ton témoignage ! Vous pouvez retrouver ses aventures sur le site de son collectif communicant Glorious Nineties et sur son compte Twitter.

Ceci peut aussi vous intéresser

Jérémy Goillot : Autodidacte par nécessité, Growth Hacker par passion

6 min. de lect

Global Card
Shine

Le compte pro qui simplifie le quotidien des entrepreneurs

Decouvrir Shine

Retrouvez-nous sur les réseaux !

Catégories

    Ressources

    Shine, société immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 828 701 557, exploitant le nom commercial Shine, agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») (agrément consultable dans le Registre des agents financiers - www.regafi.fr) en tant qu’établissement de paiement sous le numéro 71758 et enregistré sous le numéro 828701557 en tant qu’agent de services de paiement de l’établissement de monnaie électronique Treezor, dont le siège social est situé 33 avenue de Wagram, 75017 Paris.

    Sommaire

    Hello Léonor ! Quel est ton parcours ? Pourquoi as-tu choisi de travailler en freelance ?
    Quels sont les avantages à travailler en freelance selon toi ?
    Et les inconvénients ?
    Quels conseils donnerais-tu à un ami qui souhaite se lancer en freelance ?
    Tu travailles d’où ? As-tu des coworkings à Paris à nous conseiller ?
    Quelle musique écoutes-tu quand tu travailles ?